Le premier ministre s'est rendu Lundi en Ardèche, il a, entre autres, visité une usine de cosmétique. 

D'après le Parisien il aurait raconté ceci aux députés UMP le lendemain 

 « Hier, on a visité une entreprise où il y a de jeunes et jolies jeunes filles qui font des savons. Ça respire le bonheur, ça sent la lavande, et après, elles me parlent de travail pénible, sous prétexte que c’est à la chaîne! Je leur ai répondu : Et pour ceux qui coupent le cou des volailles, chez moi dans la Sarthe, vous croyez que ce n’est pas pénible? »

Je veux bien croire qu'il soit encore plus difficile de travailler dans un abattoir que dans une usine de savons, mais je trouve que nos politiciens devraient quelquefois faire des stages dans la vraie vie : prendre le métro, faire leur courses eux-mêmes, travailler quelques jours dans une usine de savons ou s'asseoir au guichet de Pôle emploi.

Par contre j'ai du mal à croire qu'il ait pu prononcer cette phrase parceque sur le site officiel du ministère je ne vois aucune  jolie jeune fille, ni aucune autre femme d'ailleurs.

Pensez, elles n'ont pas fait de discours !