Premier ministre en déplacement

Le premier ministre s'est rendu Lundi en Ardèche, il a, entre autres, visité une usine de cosmétique. 

D'après le Parisien il aurait raconté ceci aux députés UMP le lendemain 

 « Hier, on a visité une entreprise où il y a de jeunes et jolies jeunes filles qui font des savons. Ça respire le bonheur, ça sent la lavande, et après, elles me parlent de travail pénible, sous prétexte que c’est à la chaîne! Je leur ai répondu : Et pour ceux qui coupent le cou des volailles, chez moi dans la Sarthe, vous croyez que ce n’est pas pénible? »

Je veux bien croire qu'il soit encore plus difficile de travailler dans un abattoir que dans une usine de savons, mais je trouve que nos politiciens devraient quelquefois faire des stages dans la vraie vie : prendre le métro, faire leur courses eux-mêmes, travailler quelques jours dans une usine de savons ou s'asseoir au guichet de Pôle emploi.

Par contre j'ai du mal à croire qu'il ait pu prononcer cette phrase parceque sur le site officiel du ministère je ne vois aucune  jolie jeune fille, ni aucune autre femme d'ailleurs.

Pensez, elles n'ont pas fait de discours !

Commentaires

1. Le 17/07/2010, 19:13 par Made

A présent, la politique se fait entre mecs, fillon a seulement lu un papier...

2. Le 17/07/2010, 21:48 par librellule

Impressionnant les photos! Mais oui! Où sont les femmes?????

3. Le 17/07/2010, 23:18 par Le Journal de Chrys

Oui un bon stage d'un an ou deux dans la vie de ceux qui rament.
Oui...
On envoie les jeunes en séjour de rupture pour les remettre dans le "droit chemin".
Qu'on les envoie dons en séjour d'immersion sur nos chemins caillouteux et laborieux!

4. Le 18/07/2010, 00:09 par olympe

Didier, je l'attendais celle là! si j'ai travaillé 3 mois à la chaine et ce fut l'une des expériences les plus instructives de ma vie d'étudiante

5. Le 18/07/2010, 02:09 par Kamizole

Ils sont puants ! Je n'ai pas travaillé à la chaîne. Mais je connais la vraie vie de vrais gens. J'ai été 6 ans infirmière en usine. Il n'y avait pas de chaînes, c'était plutôt une bonne boîte avec moitié-moitié des professionnels qualfiés et des OS mais le travail posté - 2 équipes voire 3 pour certains poste en 3x8 - est usant pour les organismes. Même quand il n'y a pas de chaîne, il faut respecter un rendement ou une certaine production (pour les qualifiés). Une amie a travaillé à la chaîne et parmi mes copines, d'autres étaient caissières dans les hypermarchés, jobs d'étudiant ou non. ça aussi, c'est très dur, physiquement et usant pour les nerfs.

j'ai moi-même fait ma part de travail crevant. Des journées ou des nuits de 12 heures. parfois plus de 48 h d'affilée quand je remplaçais quelqu'un de l'équipe de nuit au pied levé.

Ce n'est pas parce que le produit sur la chaîne de travail sent bon que le taf n'est pas difficile ! C'est le rendement, les gestes répétitifs, parfois de lourdes caisses à manipuler (de mon passage en usine, je garde un sens très critique sur toutes les questions d'ergonomie). Les troubles musculo-tendineux ne touchent pas que les travailleurs de force. J'ai une copine qui approche de l'âge de la retraite. Postière dans l'Yonne. Avec de gros problèmes de tendinites (épaule, coude, poignet). Juste les gestes pour trier le courrier le matin avant la tournée.

Ces gens-là sont d'autant plus monstrueux et méprisants qu'ils n'ont jamais su ce que travailler vraiment veut dire.

6. Le 18/07/2010, 07:16 par geneviève

Ou sont les femmes ? mais c'est partout pareil .. regardez l'émission c'dans l'air sur la cinq ! IDEM ! et je ne parles pas de bibliothèque Médicis avec elkabach une vraie misère ...il y a encore du boulot ..bon courage à vous ! et MERCI pour ce blog !!

7. Le 18/07/2010, 08:42 par Putt Bill

Quel est le thème du billet? Les "jeunes et jolies jeunes filles qui sentent le bonheur et le savon"? Les bouchers de la Sarthe qui sentent la tripe et la volaille? Le nombre de bêtise qu'un politicien peut débiter dans un temps donné?

... En revenche, j'aime assez le commentaire de Geneviève:
"il y a encore du boulot ..bon courage à vous !"... Du "boulot" y en a mais c'est pas pour elle... Elle se sent pas trop concernée vu qu'elle souhaite "bon courage à vous"... Solidaire en somme !!!
Pas de doute, les femmes savent pareil que les hommes.... Travailler en usine, citer des politiciens, et faire des commentaires "riches"... Pas de doute, tout pareil !

Prend garde Olympe, le plafond de verre se fissure!

8. Le 18/07/2010, 12:59 par miss

merci de relayer cette info qu'évidemment on n'entend pas à la télé

9. Le 19/07/2010, 22:35 par olympe

Hop , viré les trolls et ceux qui les alimentent. désormais c'est, à moins d'interet exeptionnel ou de discussion constructive, pas plus de 3 com par personne et par billet.
allez jouer ailleurs