Le conseil général des Pyrénées orientales a commandé à l'Institut catalan des sciences sociales une enquête sur la vision qu'ont les jeunes, des 2 cotés de la frontière, de l'intense activité de prostitution visible à La Jonquère.

Vous pouvez lire et entendre les conclusions des sociologues sur le site de France Bleu.

Il n'y a pas grand chose à rajouter à cet article,

Les virées au bordel semblent banales. La plupart des jeunes gens reconnaissent qu'ils n'iraient pas seuls mais que cela devient facile et festif en bande. 

Et les jeunes filles, qui pourraient rejeter ces comportements de la part de leurs amis, ont en fait intégré l'idée que les hommes avaient des besoins (je remets en lien cet article déja cité il y a quelques semaines) et se sentent en concurrence avec les prostituées. Obligées d'accepter des pratiques sexuelles pour ne pas que leur compagnon aille les chercher ailleurs.