Savoir se mettre en valeur quand on est pulpeuse. C'est le titre d'un article de Marie Claire.fr qui essaye imagine-t-on d'étouffer sa mauvaise conscience.

D'un coté des pubs avec des modèles anorexiques de l'autre des femmes de la vraie vie, pulpeuses donc. Pourquoi pas ?.

En fait ...

Voici la pulpeuse en question

1,66m, 54kg cela fait un IMC (Indice de masse corporelle) de 19,6 soit une corpulence normale.

C'est conforme à ce qu'annonce  le Larousse : PULPEUSE : se dit d'une femme aux formes rebondies et sensuelles. Il oublie de préciser que les formes se résument aux seins.

Marie Claire peut conserver sa mauvaise conscience. Point de salut pour les femmes dont le poids est trop élevé, pas de salut non plus pour celles qui auraient le poids requis mais pas les seins à la bonne taile.

Sinon bonne nouvelle les blogs et les réseaux sociaux sont influents : Veet suspend sa campagne"quand mon minou est tout doux" suite aux réactions indignées(voir aussi l'article d'OWNI)