"Que les mecs soient moins misogynes!"

Non , ce n'est pas de moi c'est Laurence Parisot qui a estimé que la solution pour l'égalité hommes-femmes dans l'entreprise est que "les mecs soient un peu moins machos et un peu moins misogynes".

Intervenant lors de son point presse mensuel mardi à Paris, Mme Parisot a estimé qu'"on avait pas encore trouvé tout à fait le truc" pour combler l'écart notamment de rémunération brute entre hommes et femmes (-27% en moyenne) et a rappelé avoir "toujours été favorable à des quotas de femmes dans les conseils d'administration des entreprises cotées".

"Dans les entreprises, il y a des enjeux sérieux de progression de carrière, surtout à un certain niveau. La question n'est pas de dire s'il faut une loi, des sanctions, une négociation, mais comment on change ça", a-t-elle dit.

"La seule solution c'est, s'il vous plait, que les mecs vous soyez moins machos et un peu moins misogynes", a-t-elle ajouté, sous l'oeil médusé de l'assistance composée de nombreux hommes, dont elle a supposé qu'étant de la jeune génération, ils étaient "moins misogynes" que leurs aînés.

Elle n'a pas tort, mais il me semble que l'analyse sociologique est un peu courte.

On comprend qu'à l'heure où sont envisagées des sanctions envers les entreprises qui ne mettront pas en place une politique offensive d'égalité, la Présidente du MEDEF préfère les incantations qui elles ne coûtent rien.


Commentaires

1. Le 17/11/2009, 19:11 par dedalus

bah voilà ce qui arrive quand on donne de trop lourdes responsabilités à une gonzesse...

(faut que je mette un smiley ou bien ?)

2. Le 17/11/2009, 19:16 par vogelsong

Se référer à madame MEDEF pour entrapercevoir un débat sur le changement dans les rapports hommes-femmes et plus généralement dans les rapports Humains est proprement édifiant.

Je vous souhaite bonne chance, et sinon tentez votre chance à Lourdes.

Bises

3. Le 17/11/2009, 20:11 par frieda l'écuyère

Ah wéééééé. De l'incantation, et de la belle.

4. Le 17/11/2009, 20:52 par Cathy

Le point positif c'est qu'elle se rend compte qu'il y a u problème et le dit, le point négatif c'est qu'elle est pas prêt d'accepter de faire quelque chose de concret pour changer les choses

5. Le 17/11/2009, 21:07 par Gularu

Je pense qu'une petite citation s'impose !

"Le féminin de "directeur" est "la femme du directeur"."
Pierre Desproges

6. Le 17/11/2009, 21:40 par mtislav

Bonne nouvelle les mecs, vous pouvez rester un peu misogyne et un tout petit peu macho. C'est comme ça que je vous aime ! Vous et ma boîte...

7. Le 17/11/2009, 22:12 par Judie

Dans le Metz-Paris ce soir, j'ai assisté, malgré moi, à des discussions animés de 4 gars (directeurs ou assimilés) sur leurs collègues femmes et, cerise sur le gateau, à une mini cession de travail sur la répartition des pourcentages d'augmentation de salaires pour l'année prochaines des managers régionaux (hommes/femmes confondus). Croyez-moi : la route est encore longue avant la parité rêvée de Parisot...

8. Le 18/11/2009, 06:42 par AllX

J'arrive tout à fait par hasard sur ce blog et je souris... Je souris car Laurence Parisot me donne de l'urticaire... par son look déjà.... Remarquez c'est bien, comme ça elle est tranquille, les machos et les mysogines n'auront pas de pulsions à son égard... quoique la peau de bête cela pourrait donner des idées aux chasseurs et il y en a - j'en ai connus des amateurs de bêtes au look "african touch"... Si, si...
Mais je ne suis pas là pour critiquer le look du leader du MEDEF, je suis là pour dire que si je n'ai pas encore parlé parité homme femme, je vais peut être le faire car j'ai des choses à dire ... J'avais commencé par une lettre ouverte à Jean François Copé. Je n'étais pas satisfaite de ma prose et j'ai effacé. Je recommencerai car il y a beaucoup à dire, à faire et le chemin sera long et escarpé. Je sais de quoi je parle puisque j'exerce une profession "dite masculine" dans un univers où les machos gardent jalousement leur pré carré, le BTP...

9. Le 18/11/2009, 08:16 par Zigazou

@AllX : “Je souris car Laurence Parisot me donne de l'urticaire... par son look déjà.... Remarquez c'est bien, comme ça elle est tranquille, les machos et les mysogines n'auront pas de pulsions à son égard...”

Si Laurence Parisot est là pour te vider les bourses, ce n’est pas celles qui te procureront le plus de plaisir. Pourquoi ramènes-tu le débat autour de son apparence ? C’est un brin discriminatoire…

Que “les mecs soient un peu moins machos et un peu moins misogynes”

Ça c’est de la réflexion philosophique de première ordre : pour que les mecs soient moins machos et mysogines, il faut qu’ils soient moins machos et moins mysogines… Pourquoi n’y a-t-on pas pensé avant ?

Tant que le machisme, le sexisme, la mysoginie servira à une frange influente de la population, il n’y a aucune raison que cette frange s’en départisse. Dans le même genre d’idée, on n’est pas près de voir des ministres baisser significativement leurs salaires puisque ce sont eux qui le votent…

Le reste du texte ressemble plus à l’aveu de son impuissance qu’à une action en faveur des femmes. Ce n’est pas tout de mettre une femme à la tête du Medef si tout le reste freine des quatre fers dès qu’elle fait des proposition dans ce sens.

10. Le 18/11/2009, 09:34 par Zoé

Y'a rien à faire, dans cette histoire, je persiste à croire qu'il est impossible de demander à un système reposant sur l'inégalité et la concurrence comme l'est le capitalisme, de ne pas agir de la même façon avec ses "acteurs/trices". Il semble difficile d'imaginer qu'on puisse justifier (et rechercher) une égalité hommes-femmes alors que tout le système repose sur l'écrasement de "l'autre"... enfin, je dis ça, je dis rien...

11. Le 18/11/2009, 09:48 par Nouch

@ AllX: je trouve ton commentaire assez misogyne, le comble, non?

Si la route qu'il reste à parcourir est encore longue, je pense que la nouvelle génération est moins machiste que l'actuelle, mais que pour avancer il faut absolument mettre en place des sanction. Je bosse sur ces sujets en entreprise, et la seule chose qui marche, c'est la peur de sanctions financières.

12. Le 18/11/2009, 11:17 par Gabrielle

ça sonne un peu désespéré cet appel. quand est-ce qu'ils vont se décider à faire des trucs concrets.

pour rebondir sur Nouch, ce qui marche aussi mais à un niveau moins élevé de hiérarchie, c'est le regard des collègues et l'atmosphère générale de la boîte.
ma boîte fait beaucoup de communication au sujet de l'égalité homme-femme ce qui se traduit par de vraies mesures. résultat: les femmes se sentent soutenues, en confiance et n'hésitent pas à ruer dans les brancards lorsque des machos font de la résistance. les dits machos, eux, n'ont plus voix au chapitre et on entend moins de remarques sexistes.

13. Le 18/11/2009, 11:17 par Gabrielle

ça sonne un peu désespéré cet appel. quand est-ce qu'ils vont se décider à faire des trucs concrets.

pour rebondir sur Nouch, ce qui marche aussi mais à un niveau moins élevé de hiérarchie, c'est le regard des collègues et l'atmosphère générale de la boîte.
ma boîte fait beaucoup de communication au sujet de l'égalité homme-femme ce qui se traduit par de vraies mesures. résultat: les femmes se sentent soutenues, en confiance et n'hésitent pas à ruer dans les brancards lorsque des machos font de la résistance. les dits machos, eux, n'ont plus voix au chapitre et on entend moins de remarques sexistes.

14. Le 18/11/2009, 15:34 par Stedransky

D'accord avec Emelire, ça fait déjà du bien de l'entendre de la part de quelqu'un au même niveau que la compagnie des Sarkozets - tous ces bons copains, qui aiment tant décider entre eux, ceux "qui en ont".
Mais bon, il faut vraiment que ça se concrétise : peut-être essayait-elle de tâter le terrain, et qu'on pourrait en profiter pour l'interpeler sur le versant concret de cette déclaration ?

15. Le 18/11/2009, 17:19 par Floréal

"On balance comme une incantation les 20% de diff de salaire. soit et c'est parfaitement injuste on est tous d'accord.
sau que cela n'est pas représentatif de la majeure partie de la pop féminine française"

"pas représentatif de la majeure partie de la pop féminine française ???!!! Mais qu'est-ce qui l'est alors? Comme si ce n'était pas déjà insupportable quand on sait qu'en plus les femmes se coltinent 80% des besognes ménagères! Pour avoir une retraite inférieure de 30% à celles des hommes?

Moi j'en ai marre. Franchement MARRE. Marre de m'entendre dire depuis une vie entière par des "militantes féministes" , de gauche", qui:

- n'ont pas d'enfants (fort bien, un choix tout à fait respectable, mais j'aime tellement quand elle ne la ramène pas en matière ... d'enfants et d'éducation)

- gagnent bien leur vie et sont à l'abri du besoin (tant mieux pour elles grand bien leur fasse)

que ouais tu comprends le féminisme bourgeois patati patata, ethnocentré blablabla, faut d'lempathie gnagnagna, je ne supporte pluis. Désolée mais je ne supporte plus. Je n'attends rien d'une Laurence Parisot (quoique le fait qu'elle fasse remarquer l'existence de la misogynie ne me semble de toutes façons pas négatif), mais je n'attends pas davantage de militantes qui font à longueur d'année des discours sur l'amour de l'Autre, l'accueil de l'autre ceci cela. Typique de Valérie, Mademoiselle S et pas mal d'autres.

Dans cinq ans (si je vis toujours) j'aurais droit au minimum vieillesse et pas un rond de plus.

Alors je peux aller à une manif féministe, je peux aller manifester pour le maintient du droit à la contraception ou à l'avortement, signer des pétitions pour ça, pour l'égalité des salaires homme/femmes, pas aller me décarcasser pour des clandestins polygames, ni pour soutenir des bonnes femmes dont les seules revendications féministes consistent à réclamer le port du voile.

16. Le 18/11/2009, 21:40 par Romane

Moi j'ai comme l'impression que la situation des caissières est aussi prioritaire que celle des CA. Vu le retard pris sur la question des femmes au niveau professionnel (je parle pas du reste là sinon on va pas s'en sortir). Tout reste à faire puisque rien n'a été fait et ce malgré des lois qui bien sûr n'ont jamais été appliquées.

17. Le 19/11/2009, 12:38 par castor

Dites-moi que je rêve, il y a des gens pour snober des places au CA des entreprises.

On est sur le blog du plafond de verre, ici. Alors ou j'ai pas tout compris, ou les places au CA sont exactement ce que ce blog réclame. Si Laurence lance l'idée de faire rentrer plus de femmes dans les CA, c'est le moment de reprendre la proposition au vol et lui demander comment concrètement elle va mettre cela en pratique, pas de la laisser retomber en se bouchant le nez parce que oulàlà le pouvoir dans les entreprises c'est d'un bourgeois, et puis depuis quand le féminisme s'occupe-t-il de prendre la juste part de pouvoir devant échoir aux femmes au sein de la société?

D'autre part, Laurence est présidente des patrons. Lorsqu'elle s'occupe de féminisme, c'est pour améliorer la condition des femmes patrons, faut pas chercher midi à quatorze heures.

Enfin, c'est le féminisme qui se droitise ou la droite qui s'essaie au féminisme? Et en quoi c'est mal?

18. Le 19/11/2009, 16:29 par Olympe

Valérie la je n ai pas le temps cette semaine de faire une réponse argumentée mais si je suis ton raisonnement je n ai plus qu a fermer mon blog qui comme le rappelle très justement floreal a pour titre "le plafond de verre" et les femmes de la barbe feraient mieux aussi d'aller planter des choux (ou de retourner a leur casseroles peut être?)
quand a commencer par détruire le capitalisme je souscris mais je rappelle quand même que la domination des hommes sur les femmes est largement antérieure.
Alors je commence a en avoir marre de cette théorie qui prospère depuis quelques semaines dans les blogs comme quoi la revendication de parité relèverait d' un féminisme de droiteje fais un billetbdes que j ai le temps et je vais même coter delphy a l appui de mes propos!!
q

19. Le 19/11/2009, 17:43 par david

Les femmes ne doivent être mépriser ou humilie, car ils sont la moitié de la société ,il nous faut les respecter et garder leur droits.

20. Le 19/11/2009, 20:03 par olympe

Valérie copié collé de ce que tu as écrit plus haut
"la parité dans les CA ne touchera que très peu de gens ; c'est donc s'attaquer aux problèmes d'une classe déjà privilégiée et il me semble qu'il y aurait peut-être des choses plus importantes à mettre en place."

"le féminisme se droitise et devient fortement bourgeois."

et tu sais très bien parceque tu lis les mêmes blogs que moi que c'est une idée qui est en train de creuser son sillon.
et moi je ne suis pas d'accord avec. j'ai toujours dit depuis que j'écris ce blog qu'il fallait prendre la question des femmes dans sa globalité.
on peut avoir une action politique sur d'autres terrains, on peut espérer voir le capitalisme disparaitre (et que ceux qui savent comment et pour mettre quoi à la place me fasse signe) mais ça ne résoudra pas la question de la domination des femmes.
F Héritier a dit l'autre jour quelque chose comme ça "l'inégalité hommes/femmes est l'inégalité première qui a servi de modèles à toutes les autres"

21. Le 19/11/2009, 22:24 par frieda l'écuyère

Lorsqu'il y aura plus de femmes dans les CA, le monde ne sera pas meilleur (concernant les inégalités en général, et les inégalités de niveau de vie, en particulier).
Mais il sera plus juste (concernant l'égalité entre les sexes).
Point barre.

22. Le 19/11/2009, 22:42 par Thaliane

L'idée derrière la parité hommes - femmes dans les CA, c'est que des femmes dans les CA influeront sur la stratégie de l'entreprise. Y compris dans ses dimensions sociétales, sociales et humaines.
Et que, dans ces femmes-là, au moins une part d'entre elles (pas toutes parce qu'être femme ne rend pas meilleur et ne prémunit pas contre l'égoïsme et la connerie) sera plus attentive aux conditions de travail, à l'équité, à l'impact social de l'entreprise.

Reste le problème de les trouver. Parce que moi, ce qui me fatigue de plus en plus, c'est les femmes talentueuses qui décrochent parce que "tu peux quand même comprendre, en tant que mère, que c'est plus important d'être à 16h30 à la sortie de l'école que de faire une belle carrière" ou pire "avec les horaires de mon mari, il faut bien que je lève le pied". Quand j'entends ça, je me dis de plus en plus que l'un des gros problèmes du féminisme, c'est les femmes...

23. Le 20/11/2009, 00:12 par Floréal

ça avec Valérie, Mademoiselle S & Cie, c'est sûr qu'on aurait la parité à tous les étages, l'égalité des salaires, la discrimination positive en matière de diversité, des services sociaux autant qu'il en faut, et personne ne ferait plus de 30 heures par semaine.

On aurait aussi 2 heures par jours obligatoires après le boulot sur le lieu de travail ou ou à la maison de quartier de cours de "vivre ensemble" dispensés par des cheftaines formées pour enseigner la "décolonisation de l'imaginaire blanco-ethno-centré", et nos progrès en multiculturalisme seraient notés, ainsi que nos réactions dans les ascenseurs, cheftaines aux ordres du secrétariat d'état à l'Amour de l'Autre dépendant du ministère de la Diversité.

C'est dire si on serait heu-reux-ses.

Merci d'avance de ne pas m'envoyer une voilée gratis pour me familiariser avec l'esprit religieux et me préparer à la vie post-mortem, j'aimerais qu'on me foute la paix quand je serai en retraite et qu'on me laisse mourir en mécréante.

24. Le 20/11/2009, 12:02 par castor

> La parité dans les CA ne touchera que très peu de gens
Il y a plus d'administrateurs que de députés. En suivant ce raisonnement, on pourrait dire que cela n'a aucune importance d'avoir la parité au parlement, surtout si ce sont, horreur, des députées de droite.

La parité dans les CA ne changera pas grand-chose? Oh mais alors, les femmes ne seraient pas si différentes que cela des hommes, en fin de compte? Quelle surprise, les bras m'en tombent.
Je vois quelques différences, cependant. Subtiles, mais appréciables.
- Les assemblées ayant un nombre respectable de femmes sont nettement moins le siège de manifestations machistes.
- D'autre part, si les postes de direction des entreprises sont occupés de moitié par des femmes, j'ose espérer que les petites vacheries touchant en priorité les femmes, comme essayer de décompter les jours enfant malade des RTT, seront moins nombreuses.

25. Le 20/11/2009, 13:47 par Thaliane

Valérie, j'ai bien précisé "une part des femmes dans les CA", pas toutes : non, je n'ai jamais cru qu'être pourvue d'un vagin donnait certaines valeurs que n'ont pas les hommes.
En revanche, je crois que les femmes n'ont pas la même histoire que les hommes: nous avons une histoire d'inégalités, d'inéquités qui rend certaines plus sensibles à ces problématiques. Nous avons aussi imbibées d'une culture nous poussant, en tant que femmes et mères ou mères potentielles, à nous intéresser aux autres (je ne crois pas une seconde que ce soit "génétique" mais il y a bien cette culture-là). Ca nous cause de nombreux torts mais ça peut aussi devenir intéressant dans l'exercice du pouvoir.

Bien sûr, on peut aussi espérer des hommes plus "sociaux" dans les CA. Mais je n'ai pas eu l'impression que c'était le principal critère de promotion. Pas non plus pour les femmes certes, mais s'il s'agit de trouver des femmes, dans le lot, on peut espérer qu'il y aura quelques féministes...