Qui a peur des blogueurs ?

Depuis 2 jours la blogosphère est en émoi. 

C'est Autheuil qui a donné l'information : un Sénateur voudrait que les blogueurs ne puissent plus être anonymes. Il semblerait que sa proposition arrive à faire un bout de chemin et les réactions fusent de toutes part (Yann Savidan en a fait une pearltress)

J'avais déja expliqué pourquoi j'utilise un pseudo plutôt que mon vrai nom. Mais l'agaçant dans cette affaire réside dans ce qui est sous jacent. Monsieur Masson considère que “compte tenu de la multiplication des sites et des propos litigieux qu’ils peuvent contenir, il apparait de plus en plus nécessaire de faciliter l’exercice concret du droit de réponse des personnes nommément mises en cause par des auteurs anonymes.comme si les blogueurs étaient des délinquants en puissance qui sous couvert d'anonymat se livreraient à des tas de choses illégales.

Or je reste responsable non seulement de ce que je dis mais de ce qu'écrivent mes commentateurs (et ce n'est pas une sinécure que d'y veiller). Mon hébergeur a toutes mes coordonnées et n'importe qui qui se sentirait diffamé ou qui jugerait mes propos hors la loi peut me demander d'en rendre compte devant la justice.

Je ne blogue pas de façon clandestine.  Il est très facile de me joindre puisqu'il y a une adresse mail sur mon blog. Je participe à des rencontres de blogueurs et à pas mal d'évènements, j'ai été invitée il y a quelques semaines à participer à une table ronde à Dammaries les Lys et je n'ai pas mis de burqua pour me cacher. Mon entourage sait que je blogue et si je ne le crie pas dans les couloirs au travail  nombre de mes collègues connaissent cette activité. 

Mais ne pas me cacher et donner mon nom, mon adresse, mon numéro de téléphone en pâture à google sont 2 choses différentes.

Quel intérêt présente une telle loi, sinon de limiter cette possibilité d'expression toute neuve et tellement puissante que nos politiques, qui n'ont pas encore fait grands efforts pour s'y intéresser, ne savent pas comment maitriser ? 

Commentaires

1. Le 23/05/2010, 17:21 par La poule pondeuse

Moi aussi je tiens farouchement à mon anonymat, à contrôler autant que possible qui sait qui je suis. Cela me tient d'autant plus à coeur que mon blog parle indirectement de mes enfants qui eux n'ont pour le coup rien demandé !

2. Le 23/05/2010, 17:58 par Le Journal de Chrys

Merci d'avoir partager ces informations que je vais relayer également!

3. Le 23/05/2010, 18:09 par Larcenette

Ahem, il va peut être falloir recadrer l'emoi de la bloggosphere hein...
La, la proposition de loi demande a ce que tout blogueur propose une adresse Email pour pouvoir etre contacté.
Et pour le reste, ça ne concerne que les professionnels qui en soit correspond a très peu de blogueurs.
Faudrait arrêter la parano, vraiment, on n'est pas en Chine! :)

4. Le 23/05/2010, 18:12 par Le Journal de Chrys

Merci d'avoir relayé ces informations que je vais relayer également.

5. Le 23/05/2010, 18:20 par Olympe

Larcenette il faut lire le texte que j'ai mis en lien il propose justement d' étendre aux non professionnels les règles applicables aux professionnels

6. Le 23/05/2010, 18:42 par Hypathie

L'anonymat d'Internet : le fantasme absolu ! On laisse des traces partout où on passe, y compris sur une adresse URL où on a eu l'imprudence de cliquer dans un mail pour voir... Dans les cinq minutes, on est spammée ! Derrière nos adresses électroniques, il y a un fournisseur d'accès qui nous envoie une facture et qui connaît toutes nos coordonnées, y compris bancaires ! Encore un politique que la liberté d'expression ennuie, pour rester polie !

7. Le 23/05/2010, 19:09 par Pensez BiBi

Le but de restreindre les libertés du Bloggeur ( vu essentiellement comme une graine de crapule) est dans ce passage :

" il apparait de plus en plus nécessaire de faciliter l'exercice concret du droit de réponse des personnes nommément mises en cause par des auteurs anonymes"

Sous couvert de droit de réponse extensible ( il existe déjà), sous couvert de "mise en cause par", on veut interdire le débat démocratique, les argumentations et les efforts de penser le Monde du Libéralisme, toutes choses que n'osent guère les Médias (sous pression de nos Grands Patrons (Bolloré, Lagardère, Dassault et De Rothschild).

Pas de doute : ce Masson pose la première pierre de la Maison de Chouchou pour 2012.

8. Le 23/05/2010, 22:45 par Stéphanie

Tu as tout dit.
@Monsieur Masson : " Touche pas à ma liberté d'expression "

9. Le 24/05/2010, 07:39 par Ajuga

Mais qu'est-ce que ça a d'étonnant ? Il y aura toujours des gens pour demander plus de contrôles, plus de flic, plus d'interdictions, plus de prisons.
sa loi n'a aucune chances de passer.
enfin, en France et pour l'instant.

La loi actuelle donne au ministère public le droit d'interroger son hébergeur sous certaines conditions afin de lever son relatif anonymat.
Mais bon, si je veux absolument savoir qui est Olympe, ce n'est pas difficile, à moins qu'elle n'emploie systématiquement un site d'anonymation.

10. Le 24/05/2010, 11:21 par olympe

Poule pondeuse, Chrys, Emlelire, Stéphanie oui il semble que les blogueurs soient prêts à se mobiliser sur ce point essentiel pour eux.
Didier Goux et vous comprenez bien que je choisis les commentateurs les plus retords pour m'inviter à l'apéro.

11. Le 24/05/2010, 11:22 par olympe

Ajuga, ah bon ? sérieux je veux bien des explications en mail (surtout pas ici)

12. Le 24/05/2010, 17:30 par Le Journal de Chrys

Voilà, je me suis permise de citer ton billet.

13. Le 25/05/2010, 16:39 par Jérôme

C'est trop gros, ça passera pas (je parle du projet de loi)...

La discussion continue ailleurs

1. Le 26/05/2010, 17:49 par le blog de polluxe

aux blogs citoyens !

Un obscur sénateur – pour ne pas dire marginal ou hurluberlu comme Authueil – un certain Jean-Louis Masson, vient de pondre une proposition de loi visant à assimiler les blogueurs non professionnels  à des directeurs de publication voir à d......