Saez persiste et signe

En 2010 l'affiche qui annonçait les concerts de Damien Saez avait été interdite dans le métro suite à un avis émis par l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) qui n'est pourtant pas connue pour défendre l'image des femmes.

Elle avait estimé que "ce visuel présent(ait) un caractère dégradant pour l’image de la femme, dans la mesure où elle apparaît nue et, qui plus est, dans un chariot de supermarché, donc comme une marchandise".

 

L'artiste, s'était indigné de cette censure dans une lettre ouverte écrite au vitriol  arguant ce cette image  "n'était que le miroir de ce que les publicitaires et par extension les médias dans leur immense majorité (puisqu'ils sont tous les salariés indirects des spots de pub passés sur leurs supports) veulent faire de nous ..." et il se demandait si les censeurs n'avaient pas pour but, plutôt que de protéger l'image de la nature humaine, de protéger l'image du caddie.

Aujourd'hui il revient avec une image très différente.

Mais pas tant que ça.

Les formes, les couleurs, l'esthétique générale n'ont certes rien à voir avec l'affiche de 2010.

Mais le message est sensiblement le même. Sauf que cette fois-ci le coupable, celui qui marchandise tout, y compris les femmes, est clairement dénoncé : l'argent associé à un  phallus géant dont la taille est proportionnelle à ce qu'il peut acheter.

C'est bien joué, car cette affiche, qu'on peut   voir dans le métro, ne devrait pas poser de problème, elle ne montre pas d'être humain et les enfants n'y verront qu'une tour en euros.

Commentaires

1. Le 07/01/2013, 00:49 par Romain Blachier

Très bien joué

2. Le 07/01/2013, 21:43 par Hypathie

Pauvre, pauvre garçon, ce type !

3. Le 07/01/2013, 22:38 par Le Glandeur

Une certaine classe, ce Damien Saez. :)

4. Le 08/01/2013, 00:48 par olympe

hypathie, ah mais moi j'adore ce qu'il fait

5. Le 08/01/2013, 23:09 par pat

Et que pensez vous du logo de adopteunmec ?