Si les hommes avaient leurs règles

Le billet de Maïia Mazaurette m'a fait vraiment rire

Commentaires

1. Le 30/09/2010, 14:43 par mike hammer papatam andropov

Ai pissé du sang. Ca fait drôle. Sauf que j'ai fini d'urgence à l'hopital et que c'était pas drôle du tout.
(je sais. Rien à voir. Bon je sors)

2. Le 30/09/2010, 19:00 par ajuga

Je suis d'accord avec une bonne partie des commentaires de l'original, résumés parfaitement en : "ce n'est pas en permutant certains problèmes qu'on permute la problématique". Les dominants resteraient dominants, c'est bien évident et trouveraient donc des justifications, c'est tout aussi sûr.

3. Le 30/09/2010, 23:03 par mtislav

Je voudrais commenter la photo que tu as fait paraître il y a deux jours, prise à Chatenay-Malabry (http://blog.plafonddeverre.fr/post/...) mais je ne parviens pas à trouver la bonne case... alors je le fais ici.

Sur un anneau d'athlétisme, le fait d'être placé à la corde impose de partir en retrait. La distance à parcourir est la même (sinon cela se saurait !) C'est même un avantage de voir son adversaire devant soi (au début de la course !) plutôt que de courir en aveugle.

4. Le 30/09/2010, 23:24 par olympe

Mike, j"espère que ce n'était pas grave.
Ajuga, il ne s'agit pas de permuter la problématique mais de montrer que l'attitude que nous avons vis à vis d'une situation (les règles ici) est parfaitement culturelle et pourrait être toute autre.

Mistrlav, je ne sais pas pourquoi ce billet ne peux pas être commenté. je sais bien sur que sur les terrains de courses les départs et les arrivés sont décalés, mais ce n'est pas le hasard si c'est toujours la'homme qui apparait au premier plan des images (voir un précédent billet sur la journée du patrimoine) et si les concepteurs voulaient les mettre à égalité le minimum aurait été de faire une mise au point moins serrée pour que la jeune fille soit aussi nette que le garçon.
Quand à voir les concurrents devant on a effectivement l'habitude !