Tomboy

Je reposte ce billet  déjà publié en 2012.
Vous pouvez aussi lire cet itw d'une sociolinguiste qui met le doigt sur les contradictions de ceux qui font tout ce foin à propos de la diffusion par arte d'un bon  film, qui réussit tout à la fois à vous embarquer dans une histoire et à vous faire réfléchir .

Tom boy signifie garçon manqué. 

L'histoire est simple : Laure, 10 ans, qui préfère s'habiller et se comporter comme un garçon, profite d'un déménagement pour se faire passer pour un garçon dans son nouveau quartier.

C'est un film très minimaliste, la plupart des scènes montrent juste des enfants qui jouent. 

Pourtant il génère une très forte tension. 

Tout au long  on tremble à l'idée que le véritable genre de Laure soit découvert. Comme si elle avait commis  un vol ou un crime. Alors qu'elle a juste changé son prénom. 

Mentir sur son sexe serait donc si grave que ça ?

Pourtant Michael (le prénom qu'elle s'est choisi) est parfait : il est champion au foot et gagne toutes ses bagarres. Personne dans la cité n'imagine que de tels actes puissent être ceux d'une fille.

Pourquoi alors a-t-ton l'intuition que les gens qui l'aiment ne l'aimeraient peut être plus si ils connaissaient la vérité ? Que ses exploits perdraient toute valeur ?

On ressent vraiment en quoi nos propres filtres ont de l'importance,  on ne  voit pas du tout cet enfant de la même façon selon qu'on imagine qu'il s'agit d'une fille ou d'un garçon. C'est pourtant bien toujours la même personne.

Il n'y a que sa petite soeur  pour s'adapter facilement à la situation et passer de Laure à Michael sans ruptures.

pour en savoir plus : la critique de Télérama

Commentaires

1. Le 17/10/2012, 01:00 par Paradox de la tasse de T

Excellent film que je recommande aux féministes comme aux autre.
Pour les amateurs un peu plus accrochés je conseillerais également "Boys don't cry" 1999. Le thème est différent mais également intéressant.

2. Le 18/10/2012, 10:12 par Couille bleue

Boys don't cry c'est assez dur comme film, mieux vaut le savoir.

3. Le 18/10/2012, 13:41 par la mere poule

Je suis allée voir ce film au cinéma avec ma fille de 14 ans. C'est elle qui était l'initiatrice de cette sortie qui fut l'occasion d'ammorcer une discussion sur le genre et le fait d'aimer d'amour une personne quelque soit son genre....

Un tres berau film qui nous a touché toutes les deux