Tout s'explique

J'ai trouvé sur ce blog, une pub qui n'a pas l'air d'être toute récente.

Elle est bien faite, plutôt drôle ...

Mais on comprend  pourquoi les femmes effectuent 80% des tâches ménagères : un homme avec un aspirateur ça ne peut être qu'à contre-emploi

rowenta_aspirateur_chasse.jpg

Commentaires

1. Le 14/12/2009, 23:14 par June Prune

des fois je me demande comment parfois je peux oublier que ça existe, des trucs pareils !

2. Le 14/12/2009, 23:18 par dwormiller

Les femmes effectuent 80% des tâches ménagères parce qu'elles ont envie de le faire.

Un couple, c'est un énorme compromis. Si "les femmes" ne sont pas assez grandes pour négocier avec leur conjoint, elles n'ont rien à faire à un poste à responsabilités. Une personne incapable d'imposer la moitié des corvées à sa "moitié" a tout simplement oublié de grandir. C'est une personne immature. Un enfant.

Les conseils d'administration ne sont pas des garderies.

3. Le 14/12/2009, 23:27 par olympe

june prune, tu nepeux pas oublier, il y en a en permanence

dwormiller, eh bien quand les hommes feront 50% des taches ménagères on verra comment ils feront pour les conseils d'administration !

4. Le 14/12/2009, 23:57 par Resh

Si ca avait été une femme qui tenais l'aspirateur vous l'auriez considérée comme encore plus misogyne...

5. Le 15/12/2009, 06:21 par Salomé

Je sais que je vais me fatiguer pour rien, mais dwormiller, si un homme n'est pas capable de se rendre compte tout seul "comme un grand" qu'il doit participer aux tâches ménagères, c'est qu'il croit encore que sa femme est sa boniche. Il est donc incapable de prendre ses responsabilités et de devenir autonome. Moi, j'appelle cela être un enfant. La femme ne devrait pas avoir à négocier ces choses là...

6. Le 15/12/2009, 06:57 par Homer

Va falloir que je montre ça à mon chasseur de beau-père...

7. Le 15/12/2009, 07:33 par Zigazou

Dwormiller : “Les femmes effectuent 80% des tâches ménagères parce qu'elles ont envie de le faire.”

Et s’il y a des femmes battues qui restent avec leur conjoint, c’est parce qu’elles aiment ça… mais bien sûr ! :-(

Pour revenir sur la publicité, je la trouve sexiste sur d’autres aspects :
- on véhicule le stéréotype du chasseur (c’est un mec, forcément),
- l’homme est un bœuf qui ne sait pas à quoi sert un aspirateur et tente de l’utiliser pour une activité masculine.

8. Le 15/12/2009, 08:13 par Natoussia

Elle est marrante cette pub!

Dwormiller, allez, je fais votre avocat; je crois que jecomprends ce que vous voulez dire. C'est vrai que beaucoup de mecs prennent l'habitude de ne pas faire de tâches ménagères parce que leurs femmes font tout sans rien dire, et puis ils tombent des nues le jour où elles piquent une crise parce qu'elles en ont marre. Je peux admettre que les femmes, parfois, pourraient se battre, ou au moins s'exprimer un peu plus sur ce qui les frustre, avant que la situation devienne critique et atteinde un point de rupture.

Cela dit, je crois que vous avez droit à un gigot d'or pour la mauvaise foi qui transgouline de votre message. Un couple, cela comprend aussi des initiatives de la part de monsieur, qui peut aussi, comme l'explique Salomé plus haut, se prendre en main tout seul, avoir l'idée que sa femme n'est pas une fan des tâches ménagères et au moins lui proposer de partager. Certains hommes le font automatiquement. Et d'autres se font renvoyer dans les cordes par des femmes persuadées que "de toute façon, un homme ça ne sait pas passer l'aspirateur". Mais ça, c'est un autre problème...

9. Le 15/12/2009, 09:30 par mon chien aussi

Ouais, bon... sexiste cette pub ?... C'est un gag qui sent les années 50. Un gag fonctionne sur des stéréotypes mentaux qui ne sont parfois pas ceux de la vie... Suffit de voir des gags avec des "bombes sexuelles" ou des "maîtres-nageurs" que j'ai jamais vus dans la vie réelle... mais ça fonctionne au niveau du rire...
Pareil pour les homos... pour les belles-mères... pour les flics... pour les artistes... pour les comédiens... ; chacun transporte sa caricature avec soi, une caricature qui s'effrite devant la réalité...

10. Le 15/12/2009, 09:35 par Gabrielle

j'avais croisé cette pub dans un Courrier International je crois, et j'avoue, j'ai éclaté de rire.

on peut tout de même reconnaître à cette pub de vendre un aspirateur sans que ce soit une femme qui l'utilise.
alors oui, on peut remarquer que c'est utilisé hors du cadre du ménage, mais c'est plutôt sympa .

11. Le 15/12/2009, 11:05 par dwormiller

@ Salomé
On a le conjoint qu'on mérite. Si le vôtre se comporte comme un enfant, il faut vous demander pourquoi vous l'avez choisi.

@ Zigazagou
"s’il y a des femmes battues qui restent avec leur conjoint, c’est parce qu’elles aiment ça"

Dans un couple, chacun apporte des qualités et des défauts. Parmi les défauts peuvent figurer la paresse ou la violence domestique. Même si l'on hait ces aspects, on peut néanmoins rester attaché à une personne parce qu'elle nous apporte d'autres satisfactions sur d'autres plans.

Un boxeur déteste se faire casser le nez ou se faire éclater l'arcade sourcilière. Il ne pratique pas son sport par amour des beignes et des syncopes. Les boxeurs ne sont pas masochistes. Par contre ils acceptent de prendre des risques calculés parce qu'ils estiment que le jeu en vaut la chandelle, ils trouvent leur compte en émotions fortes, en prestige, en argent, en adrénaline, que sais-je.

Les sacrifices font partie de la vie. Les hommes aussi endurent certains défauts de leur compagne, parce qu'ils savent qu'une relation amoureuse, c'est un package.

12. Le 15/12/2009, 11:13 par cyann

c'est vraiment un commentaire provoc deplacé; la violence domestique est basée sur la peur , comment peut on dire qu'on s'en accomode car l'autre à des qualités. ces violences debouchent frequement sur la mort alors...

13. Le 15/12/2009, 11:13 par cyann

c'est vraiment un commentaire provoc deplacé; la violence domestique est basée sur la peur , comment peut on dire qu'on s'en accomode car l'autre à des qualités. ces violences debouchent frequement sur la mort alors...

14. Le 15/12/2009, 11:31 par mon chien aussi

L'être humain est quand même beaucoup plus complexe que les slogans.
Depuis 20 ans, une amie ne cesse de se "mettre" avec des hommes qui la frappent, la négligent, l'humilient... Elle dit qu'elle n'a pas de chance, qu'elle tombe toujours sur des "pourris"... Ouais, mais j'allais dire qu'elle les "cherche" sans s'en rendre compte...

15. Le 15/12/2009, 11:42 par EspiegleLili

Je n'aime pas la chasse ni les chasseurs ! Je n'aime pas qu'on fasse du mal aux animaux (ni aux femmes !) et s'il faut montrer un "machin" phallique pour intéresser les mecs, alors je pense que notre espèce est très mal barrée !
Les marques et la pub décidément n'arrêtent pas de jouer sur ce qu'elles pensent être les bas instincts des humains pour nous vendre leurs produits ! Voir la pub Charal en ce moment : c'est purement du sous-néolithique ! Pour une espèce qui s'est auto-placée au-dessus des autres, c'est pitoyable.

16. Le 15/12/2009, 12:03 par castor

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans cette pub. (du point de vue sexiste, pas du point de vue anti-chasse)
Pourquoi a-t-on fait une discussion pour dire que les femmes doivent apprendre à regarder leur conjoint passer l'aspi à leur manière, si c'est pour que peu de temps après tu nous fasses une réaction à la "gardienne du temple" parce qu'un homme a fait un crime de mauvaise utilisation de l'aspi?

17. Le 15/12/2009, 12:03 par Grain

J'insiste pour renvoyer à la lecture de "L'injustice ménagère", sous la direction de François de Singly .. Les choses sont autrement plus complexes que le débat manichéen que je viens de lire dans les commentaires ....

18. Le 15/12/2009, 15:47 par dwormiller

@ Cyann
Après s'être fait massacrer le visage, Rihanna s'est vite rabibochée avec Chris Brown. Pas parce qu'elle avait peur de lui, ni parce qu'elle était dépendante financièrement, mais parce que malgré la violence, elle avait gardé des sentiments. C'est seulement sous la pression insistante de son entourage qu'elle s'est résolue - avec regret semble-t-il - à quitter son boxeur d'amoureux. C'est une réaction qui m'échappe, mais il semblerait que ce soit celle de pas mal de femmes battues.

19. Le 15/12/2009, 21:13 par olympe

Resh : exact
Homer, tu devrais lui offrir un aspirateur à Noël, succès garanti
Zigazou, Natoussia, il est inutile de polémiquer avec Dormwiller et Resh ils ne changeront jamais de point de vue et ils aiment bien provoquer
mca, eh oui c'est le propre des stéréotypes : véhiculer une idéologie.
Gabrielle, je ne l'avais pas vu ou je n'y avais pas prété attention
Cyann, oui alors ça ne sert à rien de répondre
espieglelili : je n'ai pas vu la pub Charal ?
Castor, cette pub est très bien faite, plutôt drole, mais elle correspond à l'un des stéréotypes classiques de l'homme qui a une attitude décalé lorsqu'il tient un ustensile de ménage ou effectue une tache domestiques. C'est comme si ça ne pouvait pas être du sérieux
Grain, oui oui j'ai noté
Dwormwiller, pourriez vous faire l'effort de vous renouveler un peu ?

20. Le 15/12/2009, 22:03 par mon chien aussi

@olympe. Et si je peux me permettre, c'est le propre des idéologies de fabriquer et de transmettre des stéréotypes. Toutes les idéologies. Et c'est d'abord comme ça que le sillon est creusé, pas dans le sens inverse.

21. Le 16/12/2009, 00:34 par Lledelwin

Alors, c'est rigolo, parce que moi aussi je l'ai vue, moi aussi je l'ai trouvé rigolote et bien faite... Et j'avais un avis totalement opposé au tient, Olympe :

- 2 mecs avec des flingues, attitude de chasseur, guettant vainement le ciel, tendus, concentrés, mâles, quoi.
- un mec dans un costume similaire, dans une attitude similaire, détendu, décontracté, brandissant le tuyau de son aspirateur de façon décontractée.

-> alors que ses deux collègues attendent toujours de faire mouche (et ensuite devront crapahuter dans l'eau et les marais pour le retrouver, le volatile), le monsieur qui brandi un ustensile tout aussi phallique de forme mais bien d'avantage connoté "féminin", en langage jeune, il roxe le poney !

22. Le 16/12/2009, 11:34 par mon chien aussi

Bon, je vais faire hurler mais il faut rappeler que la société et l'éducation forment les filles et les garçons à des rôles déterminés ; que ces rôles ne conviennent pas à une minorité de garçons et de filles, mais que la grande majorité s'en accommode allègrement.
Et puis, il serait bon de ne pas confondre la représentation publicitaire, ou même sociale, avec la réalité. Quand on représente un homme travesti en chasseur comme une figure de la virilité, je trouve ça très con mais je ne me sens pas atteint dans mon intégrité. Franchement, l'image du chasseur n'est vraiment pas une image valorisante dans mon esprit— j' les trouve cons et bas de plafond.
Du coup, je ne comprends pas pourquoi une femme se sent dégradée dès qu'une autre femme accepte de poser à poil pour vendre une bagnole.
L'imbécile qui pose en chasseur ne dégrade que lui-même.
L'idiote qui pose à poil ne dévalorise qu'elle-même.
Si tant est que les deux se sentent dégradés. Je n'en suis même pas certain.
Il me semble qu'il y a des choses plus importantes que celles-là.
Qui ne sont représentatives que de l'esprit du Marché qui est à vomir dans son entièreté et pas seulement sur les bords. On le sait que le Marché instrumentalise les Corps (hommes et femmes confondus), qu'il chosifie, qu'il empaille si c 'est utile pour lui d'empailler.
C'est vraiment s'attaquer à l'écume.

23. Le 16/12/2009, 13:28 par Greg

Jamais je n'aurai pensé être cité sur un blog féministe ! Je la trouve plutôt bien faite cette affiche, elle montre toute l'ingéniosité des hommes ... Qu'ai-je dit..

24. Le 16/12/2009, 14:21 par Zoé

Je ne peux qu'être d'accord avec le commentaire 25: la pub est par essence basée sur des clichés et ne peut qu'instrumentaliser les corps et les esprits, qu'ils soient femmes ou hommes. Je pense d'ailleurs que le combat à mener, en tant que féministes, n'est pas tant de se battre pour une meilleure image de la femme dans la pub, mais bien plutôt de se battre contre la pub en tant que telle, parce que véhiculant forcément des images discriminantes, clichés, et abrutissantes. L'énergie serait sans doute mieux utilisée à se battre pour qu'on interdise la pub dans les espaces publics plutôt que d'écrire des lettres à chaque fois qu'il y a une femme à poil sur une affiche.

25. Le 16/12/2009, 21:30 par Salomé

Dwormiller a dit : "@ Salomé
On a le conjoint qu'on mérite. Si le vôtre se comporte comme un enfant, il faut vous demander pourquoi vous l'avez choisi."

Justement, je ne me demande rien. Je n'ai pas de conjoint (je n'imagine pas l'idée que vous pourriez avoir de moi, j'aurais trop mal aux abdos à force de rire). Ne pensez pas qu'on parle uniquement en raison de notre situation personnelle.

26. Le 17/12/2009, 17:08 par mon chien aussi

@Theo. Je crois surtout que vous ne pouvez envisager la pensée des gens qu'à travers vos prismes et votre idéologie qui, comme toutes les idéologies, tend à s'imaginer qu'elle est la seule viable, compréhensible et logique.
Barthes a parlé des idéologies comme de pensées totalitaires. Votre obstination a dénigrer systématiquement les raisonnements adverses sans rien opposer de construit me porte à penser que la seule réfutation vous suffit.
Ouvrez vos chakras et exposez vos idées avec cohérence plutôt que de vous réfugier dans le seul anathème.
A des arguments qui vous déplaisent, opposez des arguments qui vous conviennent, et ne vous contentez pas simplement de repousser du pied avec dédain.
En outre, Dworm, Resh et moi disons des choses tout à fait différentes.
Vous massifiez nos discours pour pouvoir établir deux camps bien distincts : les hommes d'un côté et les femmes de l'autre.
Vous êtes dans une logique de confrontation. C'est absurde.
Je préfère l'attitude d'Olympe qui laisse la porte ouverte tout en exprimant ses refus.
Puisque vous m'avez agressé, je me permets de dire savoir que m'étant rendu sur votre page (un peu par hasard) et ayant engagé la conversation avec vous d'une manière courtoise et vraiment avec une envie de discuter (pas de me bagarrer, pourquoi voudrais-je me bagarrer avec vous ?), à chaque fois que mes arguments vous serraient de trop près, vous m'avez claqué la porte au nez. Vous êtes allée jusqu'à m'accuser d'être un HUMANISTE !
Et je ne me sens pas du tout agressé dans ma petite personne, contrairement à ce que vous dites. Je suis intéressé, sinon il suffirait simplement que je ne vienne plus lire et commenter. Ce qui est certain, c'est que vous êtes beaucoup plus agressive que je ne le suis. Que j'essaie de comprendre vous dérange.
Je vais arrêter là.
Olympe, excusez-moi pour avoir occupé de la place avec cette mise au point destinée à Theo, mais je ne fais que répondre à ses paroles outrancières.
Et comme elle m'a "bloqué" chez elle...

27. Le 17/12/2009, 23:05 par Resh

Les clichés mènent au sexisme qui mène à l'entretien de ces mêmes clichés, je n'ai jamais dis le contraire.
Mais par exemple, il y a un joli cliché qui voudrais que ceux qui ne sont pas d'accord avec les féministes sont des machistes décérébrés.
Alors désolé de vous décevoir, mais pour moi par exemple, c'est une évidence que les jouets, livres etc aussi dissociés entre les garçons et les filles, oui ca joue sur notre société. Mais ca n'empêche pas pour autant que je ris bien quand je vois que même ce genre de pub vous dérange.

Parce qu'il y a plein de façons de l'interpréter, si vous y cherchez à tout prix un message sexiste, vous le trouverez, si vous y cherchez un message féministe, vous le trouverez aussi.
Mais la vérité c'est que vous n'avez aucune envie de le trouver, parce que vous préférez voir du machisme décérébré partout, même où il n'y en a pas.
Pour vous en fait, il faudrait des pubs pour les aspirateurs sans femmes, mais aussi sans aspirateurs... C'est pas si facile le job de publicitaire finalement.

28. Le 18/12/2009, 10:38 par castor

Un stéréotype, ce serait si l'homme n'arrivait pas à se servir de l'aspi, essayait de se défiler d'une corvée d'aspi, ou au contraire avait l'air de sauter de joie à passer l'aspi.
On ne peut pas être sérieux? Non on ne peut pas, parce que l'on ne vend pas des aspirateurs avec des faces de carême.