Tranches de vie sur google

Environ 1/3 de mes visiteurs arrivent sur mon blog par un moteur de recherche.

L'examen de ces requêtes donne des indications sur l'actualité du moment : augmentation nette ces derniers jours des questions liées aux inégalités hommes/femmes dans le travail.

certaines requêtes sont de vraies tranches de vie

Petit florilège de la semaine :

 - les femmes peuvent-elles se déplacer dans le cadre de leur travail sans le consentement de leur époux ?

- femme qui fait trè trè peur

- ce que les psys pensent des hommes qui vont sur les sites pornos

- amoureuse de son vieux patron

- verre dans le ventre (Aïe !)

- femmes de pouvoir tiennent les hommes à leur merci (oui c'est bien connu !)

- qui a fait maigrir Karl Lagerfeld ?

- adresse du Comité de la jupe

- comment les hommes préhistoriques on appris à se reproduire (ma préférée )

- assistante de direction rien à faire au travail

- congé de retour de couche

- sous la jupe des jeunes filles

- ou vont faire la fete les rugbymens du stade français ?

et toujours beaucoup de questions sur le nom qui permettent d'ailleurs de constater qu'avoir un nom marital  en plus de son nom est une source de complications

- je suis mariée ma carte grise et à mon nom de jeune fille est ce légal ?

- pourquoi les femmes continuent-elles à prendre le nom de leur mari ?

- accoler les 2 noms quand on est divorcés

- pas "épouse de" sur carte d'identité

- je me marie avec un espagnol dois je garder mon nom ?

- modèle d'autorisation pour nom d'une femme divorcée ex mari

- après le mariage peut on garder son nom de jeune fille sur son compte bancaire ?

- carte d'identité pas au même nom que le billet d'avion a qui la faute ?

Quelqu'un a aussi tapé "Olympe t'es chiante" mais ça n'avait pas l'air d'une question.

Commentaires

1. Le 07/11/2009, 19:04 par Snödroppe

J'adore!
C'est pour moi toujours un régal de découvrir ces requêtes. Chez les autres et chez moi. Et tu t'en doutes, chez moi ça ne donne pas vraiment le même type de requêtes!
Y en a qu'une que nous pourrions avoir en commun, c'est celle concernant les rugbymen du Stade Français [je me demande sur quel billet ils sont arrivés, chez toi...]
Je suis toujours très heureuse lorsque je découvre que certains google people ont trouvé une réponse à une de leurs interrogations, et je suppose que toi aussi!
[des fois, je suis même vachement fière qu'ils aient trouvées certaines réponses sur mon blog...chercher "red umbrella Saul Leiter" et arriver sur un blog qui parle de rugby, ça doit surprendre!].
Et parfois, ces requêtes m'apprennent des trucs...

[le "femme qui fait trè trè peur" me ravit!]

2. Le 08/11/2009, 08:10 par Nicolas

Si tu trouves "Olympe a des gros nichons", te bile pas c'est moi ! Je voulais juste de faire une surprise pour ton prochain billet sur le sujet... (véridique, bien sûr : tu arrives d'ailleurs en première position).

3. Le 08/11/2009, 15:27 par emanu124

Olympe est chiante c'est Jegoun, je suis certaine..
Ca sent le Nicolas à 300 kms...

4. Le 08/11/2009, 17:13 par Fauvette

Et Merci Olympe, ça existe ?

5. Le 09/11/2009, 09:47 par Mlle S.

Tiens, moi j'ai un "bretzel vaginal" qui me laisse pantoise...

6. Le 09/11/2009, 10:36 par Nouch

Très drôles ces requêtes!

7. Le 09/11/2009, 18:38 par Coralie Marie

C'est pas moi, mais j'avoue "pourquoi les femmes continuent-elles de prendre le nom de leur mari ?", c'est une question que je me pose tous les jours et qui ne manque jamais de me mettre en colère !
Mais c'est intéressant de voir toutes ces requêtes. Quand on voit combien des femmes informées peuvent se montrer faibles face à cette question, on se dit que la lutte est encore longue ne serait-ce que pour que tout le monde sache que non, mariage ne veut pas dire changer de nom !!

8. Le 10/11/2009, 17:55 par olympe

Fauvette, oui j'ai eu depuis "merci Olympe pour ton blog" et "Olympe qu'est ce qu'on ferait sans toi ?3, marrant cette façon de communiquer.

9. Le 10/11/2009, 22:07 par Aude Nectar

Alors, qui a fait maigrir Karl ?

Que de surprises avec certaines requêtes, parfois elles me font rire, parfois c'est glauque, grave même.

Je te rappelle que j'avais eu "les fesses d'Olympe" !