Recyclage de billet (oui je sais je ne parle que de temps de travail, c'est normal c'est les vacances). celui-ci est déja paru en septembre 2010

L'AFP a publié il y a 2 jours un communiqué dont le titre est sans équivoque "Travailler plus pour gagner plus : les hommes en ont davantage profité" 

En 2008, première année pleine pour cette mesure, le salaire mensuel moyen net des hommes occupant un poste à temps complet a progressé plus vite qu'en brut (+0,9% à 2.219 euros nets contre +0,8% à 2.945 euros bruts).

On n'observe pas cet effet pour les femmes (+0,5% à 1.795 euros nets et +0,5% à 2.401 euros bruts).

Un excellent exemple de ce que produisent des lois qui ne prennent pas en compte les réalités de la vie. On sait que ce sont les femmes qui bénéficient du travail à temps partiel ou qui y sont contraintes, on sait que ce sont elles qui assument 80% des taches ménagères. 

Dans ces conditions il était prévisible que ce seraient les hommes qui bénéficieraient des heures supplémentaires, ou y seraient contraints.

Et l'inégalité créee n'est pas seulement dans le différentiel de salaires qui se creuse, il est aussi dans l'image qui se conforte :" les hommes sont plus disponibles, en cas de besoin on peut faire appel à eux."

Et à qui pensera plus facilement l'employeur pour la prochaine promotion ? Encore quelques points de salaire différentiel !

Il serait vraiment temps que nos politiques publiques se préoccupent des personnes dans leur globalité, en tenant compte de tous les temps de vie et qu'avant de voter une loi le Parlement se penche sur ses effets secondaires. 

source synthèse hebdomadaire du service droits des femmes qui est une mine d'informations

image