Au moins 8000 femmes ou fillettes subissent des mutilations génitales féminines (MGF) chaque jour. Amnesty International Irlande, en collaboration avec d’autres organisations, lance dès lors la campagne END FGM . Cette campagne européenne appelle l’Union Européenne à assurer une stratégie holistique et non-discriminante pour protéger ces femmes et ces jeunes filles.

Pour cela, au moins 8000 signatures doivent être récoltées chacun des jours des Seize jours d’activisme contre les violences à l’encontre des femmes d’Amnesty International. L’action sera lancée lors d’une réunion européenne de haut niveau consacrée aux violences faites aux femmes et sera répandue à travers l’Europe grâces à diverses organisations partenaires. Une action virtuelle (web) sera également mise en ligne à partir du 25 novembre

Si vous souhaitez participer c'est sur le site d'Amnesty international Belgique