Viol : la honte doit changer de camp

Le Collectif Féministe contre le Viol, Mix-Cité Paris et Osez le féminisme lancent une campagne contre le viol à l'occasion de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes.

"Le nombre de femmes violées en France est très élevé et méconnu. 198 000 femmes sont victimes d’agressions sexuelles et 75 000 sont violées. Peu de gens en parlent, les femmes n’osent pas porter plainte et la société minimise ces crimes. Cette campagne doit permettre de faire du viol un sujet de société. Le viol est un fait social qui montre à quel point les inégalités femmes - hommes sont encore très fortes. Les hommes ne sont pas plus que les femmes régis par des « pulsions sexuelles irrépressibles ». Le viol n’a rien à voir avec un désir soi-disant incontrôlable ; il est une humiliation, une marque de domination.

Les actions seront nombreuses  et vous pouvez participer : pose d'affiches, distribution de flyers, pétition etc..."

Pour en savoir plus c'est ICI et pour participer ICI

Commentaires

1. Le 10/11/2010, 22:38 par doudette

Belle initiative.

2. Le 10/11/2010, 23:22 par Arlette Zilberg

J'ai assisté à l'assemblée générale fondatrice d'Osez Le Féminisme que j'ai relayée sur mon blog. Des jeunes femmes bien décidées à réussir la campagne " viol, la honte doit changer de camp " et à faire reculer les violences faites aux femmes. BRAVO.

3. Le 12/11/2010, 21:14 par jolb56

C'est une campagne essentielle ......

4. Le 14/11/2010, 21:43 par TheCélinette

Il y a 4 ans un soir, en rentrant chez moi, je me suis fait suivre par un homme dont manifestement l'intention n'était pas de parler points de croix, puisqu'au détour d'une ruelle, il a tenté de me coincer et à ouvert sa braguette. Par chance, j'ai réagi à temps et ai réussi à lui échapper.

Très choquée, mais encore altruiste, j'ai sauté sur mon téléphone pour avertir la police, afin qu'elle fasse des rondes pour éviter qu'un sort plus funeste n'arrive à une autre femme.

Je n'ai pas été prise au sérieux.

Pendant presque deux mois, plusieurs femmes ont été violée dans ce périmètre. Ca m'a laissé sans voix ...

5. Le 20/11/2010, 19:21 par AudreyG

Je participe à la journée bien évidemment !
Il est temps que la société se rende compte de la gravité d'un tel crime. Toute violence faite aux femmes est insupportable. Le viol est l'une des pires souillures que peut connaître une femme. Il s'attaque à son identité même, il nie son humanité. Certaines luttent toute leur vie pour recoller les vestiges de leur dignité, d'autres, tellement détruites, se donnent la mort.
Ne pas s'insurger, c'est se rendre complice d'un tel acte de barbarie.

6. Le 21/11/2010, 23:10 par Ink

J'en suis, j'ai signé, je vais distribuer des flyers, mettre des affiches, et je relaie sur mon blog.