Quelques semaines après avoir commencé à bloguer j'ai découvert le classment wikio. J'ai mis un peu de temps pour comprendre comment ça marchait, mais quand je me suis aperçue qu'il n'y a avait qu'une femme dans les 20 premiers de la catégorie politique j'ai décidé de m'y mettre sérieusement.

Et je me suis bien amusée.

Il m'a fallut 6 mois pour sortir des limbes et être dans les 10 premiers. Preuve que rien n'est vérouillé et qu'il suffisait de jouer le jeu. Comme n'importe quel groupe social la blogosphère a ses règles, et elles ne différent guère  de celles de la vraie vie : il faut créer des liens, réseauter, citer qui on a envie sans attendre de retour particulier mais entrer dans un grand système d'échanges. En fait ça ressemble un peu à ça, c'est plus rigolo, ça rapporte moins et c'est plus ouvert (pour voir l'animation du shéma clic)

On peut faire la même chose sans wikio mais, outre que le classement met un peu de piment à l'affaire, wikio s'était jusqu'à présent positionné comme un partenaire des blogueurs. L'équipe a développé des outils qui sont bien pratiques et répond toujours dans les heures qui suivent lorsqu'on l'interroge. Pierre Chappaz le sympathique boss m'a même proposé une aide quand j'ai eu un problème avec google. Pour une amatrice comme moi ce n'est pas rien.

Le deal semble clair : Wikio qui est une entreprise dont l'objectif est bien de gagner de l'argent créee la dynamique et en contrepartie utilise le contenu des blogs pour ses pages . En prime on parle de lui tout le temps tous les mois, le tout avec un community manager d'exception et bénévole en la personne de Nicolas .

Elaborer ce classement semble une affaire très compliquée confiée à un spécialiste. Jean Véronis travaille en permanence à l'améliorer, notamment pour limiter une trop grande endogamie entre des blogueurs qui ont une tendance naturelle à multiplier les liens entre eux. Très bien c'est son job, il a raison d'être vigilant et on s'adapte.

Pourtant quand il nous a annoncé qu'il allait aussi inclure dans le classement les liens twitter on a senti monter l'inquiétude.

D'emblée le constat est clair : les classement sont sensiblement modifiés et sur le moyen terme ils vont être complètement bouleversés.  

Mais si c'était pour trouver que NKM est plus influente que Hashtable ou Yann et que JM Morandini l'est plus que Gaël ou Dada ce n'était pas la peine de se fatiguer autant, il suffisait d'aller demander au bistrot du coin ( en évitant toutefois ceux de Loudéac et du Kremlin Bicetre qui risquent de ne pas être représentatifs).

Je comprends le souci de coller à l'évolution de la société et d'intégrer les réseaux sociaux ( prochainement  facebook). Il y a certainement aussi de la part de wikio une volonté d'apparaitre comme plus professionnel. C'est vrai que présenter un pilier de comptoir comme N° 1 des blogueurs politiques ça ne fait pas très sérieux. Mais qu'il ne compte pas sur NKM ou JMM Morandini pour parler de wikio ses classements, ses algorithmes, ses pages d'actualité et ses pubs.

Il est d'ailleurs significatifs de constater que ceux qui ricanent de nous voir agacés ou prêts à nous désinscrire sont justement les professionnels , ceux pour qui le blog est une vitrine annexe et qui n'ont aucun besoin pour exister sur le web ni de faire partie de la communauté des blogueurs puisqu'ils appartiennent à une autre communauté, ni d'apparaitre en première page du classement wikio parceque leur notoriété est suffisante et que leur légitimité vient d'ailleurs.