Oui, c'était possible !

Merci à toutes celles qui grâce à  leurs actions ont réussi à enfin faire admettre que la question de l'égalité femmes/hommes n'était pas un sujet mineur et que l'attente était forte.

Je ne bouderais pas ma joie. Même si les femmes ont peu de ministères régaliens et que je ne suis pas certaine que l'équivalence soit parfaite dans l'importance des missions, même si le fait que sur 6  trentenaires 5 soient des femmes prouve que les hommes des générations plus anciennes s'arrangent pour conserver leur place et faire davantage porter la parité par les nouvelles générations, qui elles n’ont pas encore tout à fait voix au chapitre.

Cependant Les Dernières nouvelles d'Alsace vont  un peu vite en besogne . La parité est essentielle dans la marche vers l'égalité. C'est l'une des conditions pour que les stéréotypes changent, que l'on trouve normal de voir des femmes et des hommes à tous les postes.

Le laboratoire de l'égalité, qui s'était énormément impliqué salue ce gouvernement mais restera vigilant"le Laboratoire de l’égalité n’entend pas se contenter de ce premier pas. Si la ministre des droits des femmes est également nommée au poste clé de porte-parole, les portefeuilles régaliens restent majoritairement dévolus à des hommes (intérieur, défense, affaires étrangères). En outre, la composition d’un gouvernement ne fait pas tout, et les six prochains mois seront décisifs, en ce qu’ils montreront les priorités que ce gouvernement se donne."

Meme son de cloche du coté d'Osez le féminisme

PS : comme vous pouvez le constater les Unes de la Presse locales me réjouissent tous les jours depuis que j'ai découvert ce site  ICI