comment les idées viennent à la blogueuse

Tenir de façon régulière un blog est un loisir très chronophage, mais contrairement à ce que pensent souvent les gens avec lesquels j'en parle la rédaction des billets n'est que la partie émergée de l'iceberg.

En général quand je commence à écrire le billet est déja en partie rédigé dans ma tête et si certains m'ont pris plusieurs heures la plupart sont écrits en quelques minutes. Le plus long est souvent le choix d'une illustration.

Ce qui prend vraiment du temps est la recherche de sujets.

Je blogue sur un sujet très circonscrit et j'aborde toujours les mêmes thèmes : l'inégalité au travail, les stéréotypes, la conciliation vie privée/vie familiale, les décisions politiques, les taches domestiques, les violences etc.... alors sous peine d'ennuyer tout le monde il me faut chaque fois trouver un angle nouveau. 

Quelquefois j'ai 10 idées d'avance, quelquefois je suis en panne d'inspiration durant plusieurs jours voire semaines. 

Alors comment les idées viennent elles à la blogueuse ?

Il arrive 

- que l'actualité me les apporte sur un plateau mais j'évite de reprendre ce que tout le monde sait déja

- qu'au cours d'une discussion banal je me dise "tiens, il y a quelque chose à creuser là", qu'en sortant du métro  je tombe sur une affiche ou une scène que je retiens, que je remarque la couverture d'un magazine .  J'ai toujours un appareil photo dans mon sac. De ces tranches de vie Je ne me sers pas nécessairement sur le moment mais c'est un fond dans lequel je pioche régulièrement.

- que mon entourage attire mon attention sur une pub, un article.

mais la plupart des sujets viennent du net (je ne lis plus aucun journal papier de façon régulière, chose qui me semblait impensable il y a 2 ou 3 ans). Mes sources sont multiples

- Google reader, je ne lis pas autant de blog que Nicolas mais quand même pas mal, de toutes sortes : des blogs politiques, féministes, de mamans, d'images (beaucoup de blogs d'images) ...il s'y trouve aussi des flux de journaux Courrier international, OWNI , Slate...

- Twitter, que j'utilise pour papoter et dire quelques bêtises le soir, mais sur lesquels les liens circulent. Et comme en plus beaucoup de gens prennent la peine de me signaler ceux qui concernent les femmes c'est une belle moisson que je récolte chaque jour. Hop des liens en favoris, classés par date plutôt que par thème car les contenus se périment vite sur le net.

- des filtres sur des mots clés : féminisme, femmes, machos etc... (et aussi sur d'autres sujets qui m’intéressent car figurez vous qu'il y en a d'autres) sur google et surtout sur wikio. La pêche est toujours bien meilleure sur wikio car google sort d'abord des articles que tout le monde a déja lus et présentant donc peu d’intérêt pour faire des billets originaux ou à l'inverse des histoires très locales en provenance de la presse régionale quotidienne.

Enfin il y a les mels que je reçois

- des news letters indispensables comme celles des nouvelles news ou du service droits des femmes

- des infos en provenance des associations ou groupes féministes : du centre Hubertine Auclert, du laboratoire pour l'égalité, de La Barbe, d'Osez le féminisme,

- et tous les jours des lectrices qui attirent mon attention sur une pub, le propos d'une personnalité etc... j'en profite pour les remercier et m'excuser de ne pas toujours répondre. Ce n'est pas très correct de ma part mais, ayant une vie en dehors du blog, je n'arrive pas en plus à être au four et au moulin et je dois souvent choisir entre faire un billet ou répondre aux mels et aux commentaires. Mais là encore je note ou je mets en favori, ça peut servir.

Commentaires

1. Le 09/04/2011, 03:26 par Nathinphoenix

Hello, ben tiens justement un thème qui te feras je suis sure bondir. Si tu avais la gentillesse de diffuser, http://nathinphoenix.blogspot.com/2...
Bon week-end Nath

2. Le 09/04/2011, 03:46 par miss bb

C'est tout à fait ça! Jusqu'au jour où on se rend compte que l'on est vraiment trop paresseux pour suivre ce rythme parfois infernal (satisfaire! satisfaire! satisfaire!), et que l'on commence à bloguer comme on pense! En parlant de ce que l'on sait, plus ou moins, et en jetant tout le reste à la trappe!
Très bel article! ça donne une très bonne idée du travail sérieux qui est fait par les blogueurs (non paresseux! :)!

3. Le 09/04/2011, 08:03 par Xtinette

Cette semaine, j'ai eu une mauvaise surprise au boulot car nous lançons une campagne d'affichage publicitaire pour une marque fort connue et moi je trouve les affiches affreusement sexistes ! Je n'ai pas pu m'empêcher de faire quelques remarques au boulot, mais évidemment c'est délicat car pas très corporate de ma part... personne n'a osé allé dans mon sens... pourtant, au marketing chez nous, y a quasi que des nanas, sauf le chef ;-)

4. Le 09/04/2011, 13:01 par solveig

J'aime beaucoup ton blog Olympe, et si tu n'existais pas il faudrait t'inventer !
Je me rends compte du temps qu'il faut pour faire des billets intéressants et documentés ... on pourrait rêver que ton blog devienne inutile, toutes les filles en parfaite égalité avec ces messieurs (mais si, on les aime) ... et toi pouvant t'occuper de la rubrique bricolage ou karting.
Mais je crains que ça ne soit pas pour demain !!! ... courage !

5. Le 09/04/2011, 15:10 par emanu124

Les idées surgissent parfois dans mon cerveau tordu et ça me fiche limite la trouille

6. Le 09/04/2011, 15:15 par emanu124

Les idées surgissent parfois dans mon cerveau tordu et ça me fiche limite la trouille

7. Le 09/04/2011, 16:43 par Nicolas

Ce qui est amusant c'est de penser qu'une femme puisse avoir des idées. (smiley, hein !)

8. Le 09/04/2011, 18:42 par emelire

c'est toujours intéressant de savoir comment travaillent les autres, perso je considère ça comme un travail (bénévole ;o)

9. Le 11/04/2011, 20:52 par michelle

Tellement vrai!