Décryptage de discours

Ce qui se passe depuis l'arrestation de DSK me laisse perplexe.

Les titres de Libé  "Marre des machos", celui du nouvel obs  "la france des machos" devraient me réjouir : enfin ! la vérité éclate au grand jour !

Je suis plutôt dubitative, et je me demande si ce n'est pas surtout l'occasion de parler sexe, sujet qui comme chacun sait est particulièrement  vendeur. D'ailleurs le titre de l'Express a le mérite d'annoncer la couleur " Pourquoi le sexe les rend fous".

Avant de crier victoire je préfère attendre que le soufflé soit retombé pour voir ce qu'il en restera vraiment.

En attendant c'est aussi l'occasion de lire et d'entendre les anti-féministes primaires s'exprimer en se targuant d'originalité et d'anti-politiquement correct . 

Je suis tombée presque par hasard sur cet extrait de "Ce soir ou jamais". 

En quelques minutes on y trouve tout ce qui fait le discours habituel de celui qui jouit depuis toujours d'une situation de dominant et ferraille pour la conserver utilisant tous les arguments à sa portée. 

Mme Comencini parle avec calme . Il est question de sexualité et des affaires médiatiques actuelles. Elle souhaite des rapports hommes/femmes qui soient en parité, et regrette que pour certains hommes politiques le désir vienne du fait que la femme soit considérée comme subalterne. 

Une première fois elle est interrompue par un homme qui lui reproche de ne pas respecter la présomption d'innocence "vous avez déja jugé".

Elle précise qu'étant Italienne elle parle de Berlusconi et, quelle que soit l'issue du procès, de l'image de ce qu'est la sexualité qui est donnée.

Seconde interruption sur la responsabilité des journaux féminins. Ce n'est pas moi qui vais les défendre mais rien à voir avec ce dont elle parle.

Jean Didier Vincent entre dans le débat en commençant par s'attaquer à la personne (classique surtout dans ce genre d'émission)  "je ne sais pas qui est ringard"  Il est énervé et si c'était une femme on pourrait dire qu'il est hystérique. Visiblement le sujet est chaud pour lui.

Ensuite argument massue, l'un de ceux qui ont mis le féminisme au tapis pendant ces 30 dernières années : hommes et femmes sont différents et revendiquer l'égalité reviendrait à nier ces différences !

"l'homme et la femme ne sont pas les mêmes choses. C'est 2 sexes différents. Il y a 95% des espèces qui sont sexuées".

Et il continue, lui faisant dire ce qu'elle n'a évidemment pas dit mais qui là encore est un discours fréquemment entendu. Réclamer un désir partagé semble pour lui insupportable, dans son cerveau les neurones se télescopent et comprennent ceci qui est d'une mauvaise foi absolue : 

"Si vous voulez vous reproduire par parthénogénèse vous n'avez qu'à foutre les mâles dans une réserve puis vous irez les chercher quand vous voudrez vous reproduire à l'ancienne."

Elle précise "je n'ai pas dit identique, j'ai dit égal"*. Mais combien de milliers de fois faudra-t-il répéter que le mot égalité signifie égalité ? qu'en revendiquant l'égalité on ne cherche pas à inverser le machisme ?

De plus en plus énervé bégayant de colère le malheureux en appelle à Freud et ne perd pas une si belle occasion de rappeler qu'il est bien pourvu par la nature.

"mais ça ne signifie rien l'égalité. Egal en quoi ? le poids ? le fait qu'elles aient un pénis intériorisé au lieu d'un pénis extériorisé ? qu'est ce que vous voulez que ça nous foute ?"

Une autre femme arrive à la rescousse et reprend des propos qui ont semble-t-il étaient tenus précédemment et qui attribuaient la responsabilité du désir des hommes à l'exhibitionnisme des femmes .

Et monsieur Vincent qui est membre quand même de l'Académie des sciences et de l'Académie de médecine cherche à placer l'estocade avec toute l'autorité due à  ses diplômes :  "c'est comme ça, c'est la nature.(..) Qu'est ce que vous voulez c'est pas de ma faute si les femmes ont des fesses et les hommes des fesses plates, c'est pas de ma faute si elles ont des seins."

Donc si c'est  la nature le débat pour lui est clos. Un grand biologiste certainement mais qui aurait du aussi s'intéresser à la sociologie où à l'histoire.

Elles répondent "vous ne savez rien du désir de la femme et vous ne voulez pas le considérer" et "je pensais que le débat en Italie était arriéré..."

Plus tard il cherche à se rattraper mais en bon macho qu'il est il ne trouve rien d'autre à dire que 

"Je vous trouve toutes les 3 très belles " "vous avez beaucoup de charme"

Imaginons qu'à la télé les hommes se mettent à se faire des compliments entre eux : "je vous trouve très beau", succès comique garanti, mais s'adressant à une femme ça passe et ça fait à peine sourire.

Quelqu'un tente une diversion, qui n'aurait pas aimé être une fille en banlieue, on le comprend mais ça n'est pas le sujet du jour.

et là,  nouvelle grande envolée de notre Académicien de renom

"mais d'où ça vient ? comment il se fait que partout on trouve une domination de l'homme sur la femme. Et elle s'en est toujours plaint. Réfléchissez aux causes avant de vous attaquer aux faits. " Et on a surtout l'impression qu'il a toujours dans l'idée que c'est normal vu que c'est la nature. Il précise sa pensée plus tard "elles ont été maladroites elles n'y sont pas arrivées"

Finalement, pas très à l'aise il finit par citer Françoise Héritier, Michèle Perrot espérant se rattraper. Mais c'est trop tard, on connait le fond de sa pensée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

1. Le 03/06/2011, 11:22 par natoussia

c'est un magnifique spécimen de vieux con que vous nous décrivez là !

2. Le 03/06/2011, 11:23 par intox2007

"enfin ! la vérité éclate au grand jour !" et oui, les cretins machos se lâchent. Tu m'avais dit ça au #KDB . J'ai aussi vu ce CSOJ, et heureusement que j'étais assis. Sortir le coup des homo avant sapiens sapiens pour expliquer des trucs... Et le discours décousu du vieux était obscène, c'est un vieux con doublé d'un macho sans moyens (il doit abuser des pilules bleus, ça finit par attaquer le cerveau).

Le plus inquiétant c'est qu'il soit membre d'un académie des sciences: il a le comportement d'un primate !

3. Le 03/06/2011, 11:27 par corto74

j ai regardé ce débat qui était très décousu et plus brouillon qu'à l'habitude pour cette émission. Tu n 'a pas apprécié jl Vincent, moi non plus. cependant, sa dernière phrase ou question que tu reprends était interessante. En tant que scientifique, il tient un discours rationnel: il y a les faits, et il y a les causes. C'eut été interessant de savoir ce que pensaient les différents invités des causes du machisme (son origine et sa "longévité"), du sexisme et cie. Dommage personne n'écoutant plus l'autre, ca a fini en quenouille.

4. Le 03/06/2011, 11:29 par olympe

le plus inquiétant c'est qu'il passe à la télé avec toute son autorite de scientifique

5. Le 03/06/2011, 12:16 par Léa Lejeune

Très chouette description. Posé à plat comme ça, ça leur donne à tous un air très con. Ca montre les creux habituels du discours anti-féministe ou anti-égalité puisque c'est bien de cela qui s'agit. En espérant qu'un jour, ces arguments ne puissent plus être utilisés...

PS : On dit Françoise Héritier, sans L , je crois.

6. Le 03/06/2011, 12:17 par Yé.

Une fois de plus tout à fait d'accord avec cette analyse, ne sous réjouissons pas trop vite de voir le débat dans l'espace public mais vérifions qui s'en empare et comment...
Sinon je sais que c'est pas beau de faire de l'autopromotion mais j'ai écris ce petit texte en espérant qu'il serve à contredire tous ces clichés qu'on nous ressert depuis les évidences biologiques à l'idée que le féminisme c'est du machisme à l'envers. http://dalida.marx.et.moi.over-blog...

Sinon merci Olympe pour ce blog que je ne commente pas souvent mais lis avec grand intérêt.

7. Le 03/06/2011, 14:41 par antisexisme

Ouah... vraiment des gros ****... (surtout M. Vincent)
Purée !!! et on nous dit encore que maintenant le féminisme n'a aucun sens !
J'espère que dans quelques décennies ou siècles, on montrera ce type de vidéos pour se moquer de la mentalité de notre époque... Tout comme maintenant on se moque des classifications de races.

8. Le 03/06/2011, 16:45 par Cachou

O_O Atterrant.
J'ai repris la vidéo sur mon blog, parce que c'est juste trop incroyable. Et pourtant tellement banal...

9. Le 03/06/2011, 17:08 par littera

"Si c'était une femme on pourrait dire qu'il est hystérique" ??? C'est tout de même assez grave, révisez votre Freud, l'HYSTERIE MASCULINE existe bel et bien ! Le fait qu'elle n'ait pas droit de cité et soit invisible (encore que...) n'a vraiment rien de surprenant, ceci n'est qu'un "dommage collatéral" de plus de la domination des mâles sur le monde.

10. Le 03/06/2011, 17:24 par antisexisme

Ah, et juste une petite précision :
M. Vincent "On trouve PARTOUT, PARTOUT, PARTOUT une domination de l'homme sur la femme."

Il devrait peut-être se renseigner sur les Moso (Chine), les Iroquois (Amérique du Nord), les Minangkabau (Indonésie) et surtout les Khasi (Inde) où les hommes ont tellement peu de droits qu'il y a eu une apparition de mouvements des droits des hommes (la situation est absolument inversée par rapport à chez nous)

Cet abruti en plus se targue d'être biologiste pour étayer son point de vue (qui serait : il y a des différences de comportements d'origine génétique entre hommes et femmes). Bon, primo, c'est pas parce qu'on est scientifique qu'on sait tout sur tout, hein. Ensuite, je suis moi-même biologiste (généticienne, de surcroît) et j'insiste : l'environnement est TOUJOURS pris en compte dans les études sur les traits phénotypiques (qui incluent les traits physiques comme la taille ou le poids, mais aussi comportementaux). Et l'environnement a très souvent une influence de forte importance.

11. Le 04/06/2011, 14:30 par michelle

J'ai regardé l'émission et j'ai été horrifiée par les propos de ce Vincent. Par contre, mon admiration va aux trois femmes présentes qui ont réussi à garder leur sang-froid. Chapeau!

12. Le 05/06/2011, 16:50 par Jo

Pour avoir vu l'émission, il n'y avait pas que Vincent qui était à côté de la plaque sur ce plateau. Lévy y a tenu aussi des propos aberrants , le tout avec un ton autoritaire et condescendant.
http://www.youtube.com/watch?featur...
D'ailleurs une des invitées lui a fait remarquer en lui disant qu'il avait un ton très autoritaire qui laissait peu de place au débat.
Ces deux gros nases ont vraiment eu de la chance d'être entourés de personnes calmes ce soir là.

13. Le 05/06/2011, 20:21 par Simone

Il m'a semblé que les personnes participant au débat sont restées calmes face au consorts Vincent/Levy afin de se démarquer et de prendre de la hauteur sinon nous aurions assisté à une bataille de chiffonniers. Il valait mieux laisser les deux s'enliser , ce qui a fini par arriver à M. Vincent qui in fine a dit à peu près ceci : "je ne voulais pas venir à ce débat ! je savais que ça se passerait ainsi ..etc... " Il était furieux, d'être là, mais surtout de se voir empêtré dans son discours. En tout cas c'était édifiant, j'étais abasourdie et atterrée. Grace à DSK se révèlent les pensées profondes de bon nombre d'hommes et finalement c'est très bien. De ce fait nous savons où nous en sommes et désormais nous sommes conscientes que le chemin est encore long .

14. Le 06/06/2011, 13:58 par Bombay Magic

Ouh! Je vous admire Olympe d'avoir regarde ca ... Ca a l'air assez insupportable d'ecouter autant d'aneries. C'etait deja penible a lire. Je crois que j'aurais eteint le poste (ou ferme la fenetre)
Les causes c'est bien joli, mais interessons nous aux effets, et aux solutions. Cest surement bien de connaitre les causes du cancer, mais en attendant, on le soigne, meme si on ne comprend pas comment on a chope ca.

15. Le 06/06/2011, 15:08 par Lilith

Moi aussi j'ai regardé le débat, et je dois dire que j'ai été attéré par les reactions de JDV et de l'autre homme agé.
Les deux autres hommes jeunes (l'auteur de BD et le journaliste) et surtout les femmes se sont montrées par contre exemplaires, elles ont notamment su garder leur tempérance, exposer des arguments clairs avec une logique implacable et ont réussi à élever le débat!

Si JDV s'est autant énervé, je pense que c'est par ce qu'il s'est rendu compte qu'il n'avait pas le niveau pour le débat, et qu'il s'est enfoncé tout seul!!

Quand j'ai regardé l'émission, je me suis dit qu'il n'y avait que des vieux cons pour réagir comme Vincent, et que cette mentalité machiste se perpétue uniquement car les hommes de plus de 60 ans, qui ont été élevés dans un univers ou la femme n'était qu'un objet de désir subalterne, et n'arrivent pas à voir au delà. Comme on dit, autre temps, autres moeurs! le problème, c'est que ce sont les hommes de cette classe qui sont au pouvoir aujourd'hui, et qu'ils ne sont décidément pas tournés vers l'avenir mais leurs petits avantages à conserver...

16. Le 06/06/2011, 16:22 par Lilib

Jean-Didier Vincent, lors d'une ancienne émission de Taddeï consacrée aux nouveaux fortunés, tout ce qu'il avait trouvé à dire après l'interview d'une femme très digne gagnante du loto, c'était "oui mais elle est moche et elle restera toujours moche". Quel grand esprit ! Quant à Thierry Lévy, il faudrait ressortir un ancien entretien enregistré pour une émission de France Inter qui s'appelait Zinzin; il déclarait d'une voix très autosatisfaite que les avocates n'ont aucune éloquence car c'est une qualité inaccessible aux femmes.

17. Le 06/06/2011, 19:30 par Duchesse

"vous ne savez rien du désir de la femme et vous ne voulez pas le considérer"
tout est dit, le principal en tout cas ...

http://duchessedorleans.hautetfort....

18. Le 07/06/2011, 14:08 par Clémence

le "quelqu'un" au berêt est Manu Larcenet.

19. Le 08/06/2011, 14:47 par cathy

moi,toute cette agitation, ça me fait du mal, au fond.Ca me remue là dedans toutes les humiliations que j'ai subie parce que j'étais une femme et sur lesquelles j'avais mis un couvercle;Sauf pour la dernière, une claque professionnelle que je viens de me prendre après deux ans d'un travail acharné pour m'appercevoir que ce qui comptait ,ce n'était ni mes capacités, ni mes compétences mais mon âge (trop vieille) et mon sexe.J'ai toujours mal et je suis toujours dans un état de colère sourde dont je n'arrive pas à me sortir

20. Le 08/06/2011, 23:29 par jolb56

J'y crois pas ! Déjeûner chez ma petite belle-fille, jeune maman de trois petits garçons. Sa copine est là, 32 ans aussi. Elle a déjà un garçon, et le deuxième sera là en octobre. Commentaire : "Les poules auront intérêt à faire gaffe quand on lâchera nos coqs !"!!!! en 2011 et elles ont 32 ans !!!!

21. Le 08/06/2011, 23:29 par jolb56

J'y crois pas ! Déjeûner chez ma petite belle-fille, jeune maman de trois petits garçons. Sa copine est là, 32 ans aussi. Elle a déjà un garçon, et le deuxième sera là en octobre. Commentaire : "Les poules auront intérêt à faire gaffe quand on lâchera nos coqs !"!!!! en 2011 et elles ont 32 ans !!!!

22. Le 09/06/2011, 05:13 par tetue

Ce Jean Didier Vincent réagit comme un gosse fâché de devoir modérer son plaisir par respect d'autrui. Ouais, un gosse. En bas-âge. Je ne comprends toujours pas très bien comment tant d'hommes en restent à ce stade, avec un rapport au plaisir et à la sexualité, si frustre, si peu élaboré, comme s'il s'agissait de répondre à une pulsion incontrôlable... Ces gamins qui ne pensent qu'avec leur petit zizi sont d'un ennui !!!

Bravo aux autres intervenantes pour leur calme inébranlable et la clarté de leur propos !

23. Le 09/06/2011, 11:06 par Laurent

Hallucinant !
Pourquoi un tel niveau de débilité dans le cerveau de ce soit disant scientifique en biologie ? Faut rapidement lui donner les coordonnés d'un bon psy. Y a t il un gène de la connerie monumentale ? Il est peut être porteur malsain d'un mal ancestral, ou il s'est échappé de la planète des singes... Allez savoir.
Ce qui est grave, c'est que ce genre d'odieux personnage fait non seulement du mal aux femmes qu'il méprise ouvertement, mais aussi aux hommes qui ne sont pas tous des brutes avec un QI de mollusque tout bardé de diplômes qu'il soit.