En 2 mots, elle a adoré. OUF !

Le blog de EGALIMERE, Mère active, engagée et passionnée

"Dès le début du récit, Brigitte est intriguée par des petites phrases qu’elle entend. Des phrases telles que “c’est plus facile d’être un garçon”.

Elle se trouve ensuite confrontée à des situations qui lui font prendre conscience des inégalités filles-garçons, notamment via un concours de mathématiques dont elle est exclue.

Brigitte s’interroge sur l’éducation à la sexualité avec des planches illustrées dont le clitoris est le grand absent. Elle découvre les premières règles et les activités sportives interdites. La contraception et l’injonction à rester pure jusqu’au mariage…

Petit à petit, ses questions de petite fille deviennent autant de raison de s’interroger sur la place des hommes et des femmes dans notre société. Sur le rôle social attribué à chacun.e en fonction de son sexe. Les stéréotypes qui persistent et se renforcent parfois. Les inégalités face à l’emploi, à la contraception, à la culture."