Vous avez déja tout lu là-dessus et je ne vais pas vous le répéter, le programme du Front National est le moins féministe qui soit. Cela n'empêche pas Marine Le Pen de jouer à fond la carte de la féminité. son affiche de campagne pour le 2eme tour des élections présidentielles est remarquable en ce sens. 

A plus d'un titre.

Certes les graphistes semblent avoir un peu forcé sur photoshop en la rajeunissant et en la mincissant de façon trop visible. N'empêche que c'est une affiche particulièrement pensée.

Son argument principal : la féminité.

La difficulté pour une femme politique est toujours de donner une impression suffisante d'autorité, ce qui n'est pas accordé facilement aux femmes, sans avoir l'air d'en faire trop, ce qui leur est toujours reproché. En 2007, Ségolène Royal n'avait pas bien réussi à se sortir de ce dilemme, au grand plaisir de Nicolas Sarkozy qui n'avait pas manqué, lors du débat télévisé,  de railler sa perte de calme lorsqu'elle avait joué la colère. 

Son affiche de campagne du 2nd tour marque bien cette difficulté. Le choix avait été fait d'une sobriété extrême. Mais n'est-elle pas trop souriante ? Ne l'est-elle pas trop  et fait elle assez présidente ? 

Marine Le Pen n'a pas ce problème, en plus d'incarner un parti autoritaire, elle bénéficie d'une voix grave et d' un charisme certain qui ne mettent guère en doute son autorité. Et c'est même plutôt l'inverse, être une femme lui permet d'adoucir le parti dont son père avait fait un repoussoir pour la majorité des français. Comme chacun sait les femmes sont plus douces et moins dangereuses que les hommes.

C'est donc cette carte qui est jouée à fond sur cette affiche. Visage grave, à peine souriant mais plus doux que dure et surtout une posture qui ne pourrait en aucun cas être celle d'un homme politique .

Des inspirations présidentielles

Habituellement les portraits des candidats sont des gros plan ou des plans américains (coupé à mi-cuisse) , il est rare qu'il descendent en dessous. On peut d'ailleurs noter que les plans américains sont plutôt utilisés pour les portraits des Présidents élus que pour ceux des candidats. Cette affiche est déja presque celle d'une élue.

L'autre aspect qui est censé la rendre présidentiable est cette bibliothèque derrière elle. Moins formelle que celle de l'Elysée, mais qui la rappelle nettement.

Mais il ne suffit pas d'être une femme pour avoir l'air féminine, il faut également respecter certains codes. Ce qu'elle fait ici. Par sa tenue, une jupe, qui dévoile un genou. Selon un tweet  d'Alex Sulzer, journaliste politique à l'Express, "Montrer la cuisse de Marine a été discuté. C'est un parti pris assumé et un message subliminal par rapport à l'islam", dit-on dans le staff", dont acte, mais c'est surtout une belle affirmation du fait qu'elle est une femme car aucun homme ne pourrait faire la même chose.

La posture également est très inhabituelle. Le fait d'être assise de façon assez détendue,  sur un bureau, et surtout la façon de croiser les mains. En cherchant j'ai trouvé un autre portrait officiel avec un homme politique qui croise les mains ( ce qui ne signifie évidemment pas qu'il n'y en pas d'autre) mais la posture globale est beaucoup plus rigide. Croiser les mains, comme croiser les jambes en s'asseyant, sont des attitudes des femmes, pas des hommes.

ou pas...

J'ai cherché si d'autres sources d'inspirations avaient été uilisées, notamment dans les séries qui décrivent le monde politique. 

Ce n'est pas chez Borgen dont les affiches montrent plutôt comment une femme doit s'aguerrir dans un monde d'homme

Par contre, il y a cette photo de Claire Underwood (que j'adore évidemment comme tous les fans de la série) , dans House of Cards.