Trop intelligente à vos risques et périls

J'ai acheté Grazzia alléchée par un titre "Mon ado est macho ! portrait d'une génération néo-sexiste". Article sans aucun intérêt car bien que ce soit une sociologue qui soit interviewée on n'y lit que des généralités du style "ils (les ados) savent qu'ils auront du mal à s'affirmer professionnellement, donc ils reviennent aux basiques, au modèle machiste qui les rassure car il a déja fait ses preuves" et bien entendu célafoteaunet, si ils traitent les filles de putes puisque "la diffusion de la culture porno via internet, y est aussi pour beaucoup".

Bref, le pire en matière de journalisme et des phrases qu'on dirait plutôt sorties du Café du commerce que du CNRS,  sans aucune référence pour les étayer et expliquer ce qui permet de telles affirmations.

J'aurais aussi beaucoup à dire sur certaines photos qui m'ont carrément mise mal à l'aise.

Par contre j'ai appris que ce n'était plus un problème de gagner davantage que son conjoint. 

Enfin, ce n'est presque plus un problème !

Parce que si les garçons sont ravis que leur amie "ne soit plus pour eux un poids financier" " il reste quand même bien ancré dans les mentalités que l'homme doit subvenir aux besoins du foyer."

Heureusement les hommes modernes n'en sont plus là ! 

Par contre... "la femme peut culpabiliser d'avoir dévirilisé (oui le sexe est dans le porte-monnaie au cas où vous ne le saviez pas) l'homme qu'elle aime car, dans un couple, qu'on le veuille où non, c'est celui qui a le plus d'argent qui a le plus de poids. Et les femmes n'aiment pas avoir ce primat là"(attention si vous aimez gagner de l'argent faites un test de normalité vous devez certainement être une féministe poilue)  

S'en suivent quelques témoignages de femmes qui gagnent plus que leurs conjoints et se félicitent que tout se passe bien quand même ; même si au début ça a été "source de friction", qu'il est arrivé qu'il " fasse limite une scène" parcequ'elle lui avait offert un trop beau cadeau ou que, à la différence du précédent celui-ci ne s'est pas enfui. Bref, elles avaient bien tort de craindre "qu'il se sente amputé de sa masculinité".

Je résume :

- vous ne devez pas être un poids financier pour lui (c'est d'ailleurs mieux effectivement d'être financièrement indépendante)

- mais attention à ne pas le déviriliser et à ne pas gagner plus.

- et si il vous fait une scène ou vous quitte c'est ... tant pis (ou bien fait ?)

Compliqué ?

ne vous en faites pas puisque vous gagnez 27% de moins qu'eux et qu'aujourd'hui dans 76% des couples le revenu de l'homme est supérieur à celui de la femme tout est en ordre.

Et un autre article du même magazine vous en dit plus au cas où vous n'auriez pas compris : ne soyez pas trop intelligente !

C'est l'histoire d'un type qui s'aperçoit que sa copine à le QI d'Einstein. Au début il n'y prête pas trop attention, puis les indices s'accumulent elle a beau faire tout ce qu'elle peut pour ne pas la ramener, lui avoir caché qu'elle avait fait Normale Sup, c'est plus fort qu'elle son intelligence se remarque. 

Le pauvre choupinou en est tout bouleversé il commence par prendre ses distances sexuellement mais ça reste trop insupportable et quand elle lui assure qu'elle le trouve beau, gentil et qu'elle adore faire l'amour avec lui... il la quitte.

Il revient vers elle quand il la voit pleurer : "super intelligente, peut être, mais sensible aussi". ouf ! on peut être intelligente et rester une femme comme ils les aiment !

Bref, il a réussi à ravaler son égo et ils vécurent heureux.

Donc, mesdames mesdemoiselles : primo ne dévoilez pas votre QI si il est un peu élevé ça les contrarie si le leurs n'est pas à la hauteur secundo soyez reconnaissante envers ce pauvre homme dont l'égo va souffrir par amour pour vous.

Messieurs soyez indulgents et pardonnez nous nos tares, on ne le fait pas exprès d'être trop intelligente ou de gagner plus d'argent que vous.

En tout cas je ne regrette pas mon 1,5€ pour cette belle leçon de modestie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

1. Le 25/06/2011, 21:46 par Mme Plop

J'ai déjà vu un type s'enfuir (alors qu'il me draguait), lorsqu'il a appris que je faisais des études supérieurs scientifiques ! Il avait qu'à pas poser la question ^^

2. Le 25/06/2011, 21:48 par JeffRenault

J'aime le "source de fiction" qui ouvre de nombreuses possibilités. C'est drôle, et finalement mieux que "source de friction" :)

Jolie dissertation qui démontre qu'il reste encore du chemin ;)

3. Le 25/06/2011, 21:56 par olympe

jeffrenault, merci. c'est vrai que c'est plus poétique
Mme Plop c'est pas une question très romantique de toute façon

4. Le 26/06/2011, 00:06 par Thierry

Gagner moins que son épouse serait gênant (castrateur) mais gagner plus également ! Car avec l'envolée des divorces, ca entraîne le versement d'indemnités compensatoires (à ajouter à la pension alimentaire pour les enfants).
Alors pour ne pas choisir entre être "castré" et être "ruiné", je suppose que les hommes d'aujourd'hui et de demain n'auront qu'un choix : épouser une femme qui gagne exactement autant qu'eux ! Par contre, pour la mixité sociale, on repassera...

5. Le 26/06/2011, 00:07 par Thierry

Gagner moins que son épouse serait gênant (castrateur) mais gagner plus également ! Car avec l'envolée des divorces, ca entraîne le versement d'indemnités compensatoires (à ajouter à la pension alimentaire pour les enfants).
Alors pour ne pas choisir entre être "castré" et être "ruiné", je suppose que les hommes d'aujourd'hui et de demain n'auront qu'un choix : épouser une femme qui gagne exactement autant qu'eux ! Par contre, pour la mixité sociale, on repassera...

6. Le 26/06/2011, 12:41 par Clem

Affligeant ! Et ce modèle de double contrainte, intelligente, riche et sexy, mais pas trop surtout, on en sort pas.

7. Le 26/06/2011, 13:22 par ashledombos

Bah qui qu'on soit un peu d'humilité, ça ne nous fait pas de mal.
Si on arrêtait de croire que la valeur d'une personne se trouve dans sa capacité à calculer des matrices de tête ou dans sa carte american express...

8. Le 26/06/2011, 17:02 par antisexisme

Ce qui est fou, c'est que les problèmes ne sont évoqués que du côté de l'homme... Une femme ne peut pas se sentir dévalorisée si elle gagne moins que son mari ? ou au contraire, ça ne peut pas être saoulant pour elle de devoir tout assurer financièrement ? Puis, bon, c'est pas un peu stressant pour une femme de devoir cacher son intelligence et renier sa personnalité ?

C'est fou !
Quand on lit ça, on a l'impression que c'est aux femmes de faire des pieds et des mains pour que tout se passe bien : gagner votre vie, mais pas trop, attention ! Ne vous montrez pas trop maligne !
A aucun moment, le comportement de l'homme n'est remis en question !
C'est ça qui m'agace

9. Le 26/06/2011, 18:54 par Hypathie

Je propose une vraie solution : ne pas se marier, gagner sa vie le mieux possible et ne rien demander ni devoir à personne. Ma solution a un avantage : personne n'est castré.

10. Le 26/06/2011, 18:56 par Mandarine

Je trouve certains hommes de ma génération (pas tous juste certains) assez murs et évolués sur ce point de vue la (j'ai 18 ans).
Mon copain n'arrête pas de me répéter qu'il admire ma réussite scolaire et mon intelligence et qu'il est très fier (et pas du tout frustré) d'avoir une copine qu'il considère comme "plus" intelligente que lui...

11. Le 26/06/2011, 23:03 par zeb'

hum... Moi j'ai le boulot rêvé qui-fait-pas-peur-aux-hommes... Assistante sociale... C'est mal payé, mon mari a l'impression que je fais du bénévolat... Et puis ça fait gentille (même si c'est pas vrai)... Et puis j'ai souvent des solutions (donc comme ça, je suis blonde mais pas trop..)... J'ai des jours "enfants malades"(parce que lui il n'a pas le temps)... Et même que je ne travaille pas le mercredi et que ça ne gène pas ma progression de carrière parce qu'il n'y a en a pas! (donc il ne culpabilise pas)... Le job rêvé, j'vous dis... Et puis vu l'état de la France, j'suis pas au chômage demain!
Comme ça, je suis indépendante financièrement, je profite de mes mouflets ET de mon mari, il paye la femme de ménage et sort les poubelles... Et il reste viril... Mais quand ses collaboratrices annoncent leur grossesse, il les félicite et leur paye le resto donc ce n'est pas un vrai macho!

12. Le 26/06/2011, 23:53 par Cachou

HS: un article qui risque de t'intéresser (ainsi que tous ceux qui passent par les commentaires): Pourquoi les femmes gagnent moins que les hommes? Parce qu'elles sont malades une fois par mois. Là: http://www.lexpress.fr/emploi-carri...

13. Le 27/06/2011, 07:18 par littera

(12) et (14) d'accord avec Hypathie : la vie est courte, inutile de perdre son temps, de gâcher son humeur en plaintes
inutiles, et vive la liberté. Lorsque les hommes regarderont autour d'eux et se verront seuls, lorsque les femmes arrêteront de leur faire des fils, peut-être se mettront-ils à réfléchir...

14. Le 27/06/2011, 09:34 par Sandra

les ados, des machos???? C'est drôle mais parfois j'ai des doutes entre ce qu'ils disent et ce qu'ils pensent. En attendant, ils ont un budget épilation à faire palir une femme et refuse d'aller chez l'esthéticienne, les poils m'en tombent tiens!

15. Le 27/06/2011, 11:44 par BB

Pour revenir sur un commentaire précédent, pourquoi les questions ne sont jamais posé en sens inverse (homme trop intelligent, trop ...).

Cependant, pour prendre un cas extrème, je ne m'imaginerais pas épouser une demoiselle Bettancourt/Arnaud ou équivalent. Je pense que je n'apprécierais pas d'être en permanence le mari de madame. Donc, j'imagine que la réciproque doit être vrai aussi.

Autrement, si on passait moins de temps à se demander comment on fonctionne les uns avec les autres avec des questions à la c.. ?

16. Le 27/06/2011, 17:02 par michelle

Je suis du même avis qu'Hypathie: il est essentiel qu'une femme ait son indépendance financière. Lorsque j'étais jeune (plus jeune!!), je n'avais qu'une seule idée en tête: ne jamais dépendre financièrement d'un homme, c'est ce que j'ai dit à ma fille. Beaucoup de femmes de ma génération n'ont pas divorcé alors qu'elles le voulaient car elles étaient financièrement dépendantes. Mais ce n'est pas une raison pour rester solitaire. Un homme intelligent devrait accepter que sa femme gagne plus que lui à condition que cela ne lui donne pas (à la femme) un complexe de supériorité!

17. Le 27/06/2011, 20:05 par Laratapinhata

J'ai un ado (15 ans ) qui vit entouré de filles (17 ans et +) très intelligentes, belles , qui partagent la même passion que lui pour leurs études musicales , qui ont réussi ou qui préparent leur entrée dans tous les Conservatoires sup d'Europe...
Il se désole déjà parce que l'année prochaines elles seront parties... , leur bac en poche.
Il faut que je lui demande pourquoi il les préfère aux garçons...(Même si c'est cousu de fil blanc)...
En tout cas, il est certain qu'il n'a aucune discrimination professionnelle en tête liée au sexe.

18. Le 28/06/2011, 11:40 par Léa Lejeune

Punaise, j'ai acheté le même magazine. Comme toi je me suis précipitée sur les mêmes articles, comme toi j'ai été déçue, j'ai eu l'impression que les magazines féminins n'avaient pas évolué de ces 10 dernières années malgré la mise en avant des discours égalitaires. C'est surtout l'argent et le QI qui m'ont choqué. Comme s'ils disaient : bon les hommes vivent encore dans les années 50, mais c'est pas grave, il faut que vous vous y habituez/adaptiez vous les filles. Parce que bon, à force de vouloir tout comme eux, vous les avez perturbé les pauvres, votre faute...
L'énervement total

19. Le 28/06/2011, 22:10 par Lilib

Grazia appartient à Silvio Berlusconi, vous vous attendiez à quoi ?

20. Le 28/06/2011, 23:42 par olympe

Thiery, l'inégalité elle est dans le fait que personne ne se demande si pour une femme le fait d'être avec un homme qui gagne plus est stérilisant et en plus, comme le dit Cultive ton jardin quand elle a le même niveau de diploe. quand à être ruiné j'ai effectivement connu un homme qui l'a été avec liquidation judiciaire et tout mais il versait 3 pensions alimentaires.
Ashledombos, ça c'est une vision un peu réductrice de l'intelligence à mon avis
Cultive ton jardin, c'est exactemnt ça
Antisexisme, voila tout repose sur notre complaisance
hypathie, oui c'est une solution mais nous sommes des animaux sociaux et pour qui a des enfants être seul c'est vraiment dur
Zeb, belle découverte ton blog
Cachou, oui j'ai vu mais d'une part c'est en nouvelle Zélande et d'autres part il y a toujours des tarés pour dire des conneries comme ce chef d'entreprise belge je crois qui avait dit que les femmes devaient annoncer quand elles avaient leurs règles pour justifier le temps qu'elles passaient aux toilettes.
literra, la grève des bébés. vu l'état démographique de certains pays qui n'arrivent plus à renouveller les générations je doute que ça fasse réfléchir quelqu'un
Sandra ah ? ceux que je connais n'ont pas l'air de s'épiler
BB de toute façon la mixité sociale est assez faible et les très riches restent entre eux (voir les livres des Pinçon sur le sujet)
Michelle, bien sur l'indépendance financière est un point essentiel mais pourquoi se poser toujours les questions dans un seul sens ?
Laratapinhata, pourquoi ? hmm mieux vaut ne pas lui demander. sinon à cet age ils n'ont pas encore idée des discriminations professionnelles parce qu’ils ne sont pas encore dans la compétition. Les jeunes que je rencontre sont tous convaincus qu'ils sont la génération qui réalisera l'égalité or les enquêtes (d'il y a 2 ou 3 ans) montrent que les différences de salaires à diplôme équivalent sont déjà là 10 mois après l'entrée sur le marché du travail
qu'à tu pensé des photos prises en Inde (vomir en ce qui me concerne)
Lilib, je ne perds jamais de vu que ces magazines sont fauilletés par des centaines de milliers de femmes on ne peut donc pas les ignorer

21. Le 29/06/2011, 13:32 par pat

ben moi j'aime les femmes très intelligentes, et qui gagnent bien leur vie en plus, mais surtout ne le répétez pas je suis encore honorablement connu dans mon quartier.

PS: pas trop jolie quand même parce qu'autrement je ne vois pas comment je pourrais en retenir une.

22. Le 30/06/2011, 21:36 par laluguen

Un peu d'espoir : mon amoureux a accepté - en fait cela lui a paru normal - de se faire copieusement entretenir quand je gagnais le double de son salaire, j'ai accepté pour ma part de perdre presque la moitié de mon salaire pour le suivre en province quand il a trouvé un boulot intéressant, et nous espérons tous les deux qu'un jour je gagnerai à nouveau plus que lui (à condition que ce soit moi qui soit augmentée, hein, on n'est pas masochistes). Nous avons appris il y a peu de temps que j'étais surdouée, et cela ne le menace pas, cela ne le fait même pas ricaner. Il nous soutient, nos filles et moi, quand nous parlons de nos difficultés de surdouées, et il me pousse, parfois, à ne rien faire pour prendre le temps d'écrire. Bref, les mecs bien, ça existe : j'en ai rencontré un.
Quant à Grazia, qui s'attend à lire un article de fond dans ce genre de magazine, surtout sur ce genre de sujet ? Ils sont tout de même aussi calibrés qu'une émission de télé de TF1 en prime time pour plaire au plus grand nombre, à grand coup d'audace émancipatrice bien pondérée, qui ne dérangera personne. J'entends tous les jours dans mon travail (je suis éditrice) les arguments alambiqués que les éditeurs et les rédacteurs en chef déploient pour justifier de donner aux fillettes des livres ou des magazines 100 % filles "intelligents, où on ne les réduit pas à des idiotes cantonnées à la mode et à la beauté"… sauf qu'ils pensent (ou leur porte-monnaie pense, mais au final ils façonnent ainsi une société) que les femmes et les fillettes ont besoin d'une presse spécifique. Parce qu'elles ne comprennent pas les magazines généralistes ?

@ Pat : joli commentaire !

23. Le 01/07/2011, 11:55 par Soeur Anne

Et bien quand j'ai rencontré mon mari, je gagnais bien plus que lui, et ça l'a réjouit !

Actuellement, c'est le contraire, parfois, c'est équivalent, mais aucun d'entre nous ne relie l'argent au pouvoir dans le couple, heureusement.

Je me dis que les hommes élevés par des femmes convaincues elles-mêmes d'être les égales des hommes sont beaucoup plus enclins à voir l"'être humain" et non pas "la femme" en face d'eux...

24. Le 02/07/2011, 20:17 par lili

Tombée là-dessus un peu par hasard :

http://www.rfi.fr/emission/20110628...

...pas piqué des hannetons....

heureusement, comme d'habitude ;) , "le public" est plus fin que `l'animation'

25. Le 03/07/2011, 06:06 par Octopus

Pourquoi donc veut-on que l’ego masculin souffre ?! Bravo l’égalité ! Evidemment si vous croyez au QI et aux surdoués… il y a des enfants précoces disons… quant aux surdoués, il y en aurait pas mal selon les QI, mais c’est étrange n’est-ce pas, il n’y a pas 36 Einstein ou Picasso par siècle non plus. Pauv’ bonhomme, il continue à sortir les poubelles, alors qu’il se tape aujourd’hui les couches…
C’est l’histoire d’une meuf, elle s’aperçoit que les mecs ne se sentent plus du tout responsables de l’économie du foyer ou du foyer tout court (parce que leur virilité se porte à merveille depuis qu’ils stressent moins). Au début elle n’y prête pas trop attention ; au bout de quelques années durant lesquelles elle a fait bien attention, comme lui avait enseigné Biba, de pas trop la ramener, il l’a quitte pour une plus jeune, plus diplômée, plus sexy et qui en plus ramène sa fraise. La pauvre choupinette en est toute ébaubie mais elle ne réussit pas à ravaler son égo, elle s’inscrit chez les célibattantes, les années passent, solitaires; elle devient une fervente couguar et ne fréquente plus que des homos… le déclin de l’empire occidental, pardon, américain.
Quand on vit de clichés… on devient tous photographes.

« Nous avons appris il y a peu de temps que j'étais surdouée » Ne vous inquiétez pas cela se soigne très bien de nos jours.
« Quant à Grazia, qui s'attend à lire un article de fond dans ce genre de magazine ? »
Réponse : sans doute quelque surdouée qui se lève tôt, travaille plus pour gagner plus… ou moins donc, que son conjoint… c’est difficile pour les ovaires…
Les hommes aiment depuis longtemps les femmes de pouvoir : Cléopâtre, Lucrèce Borgia et j’en passe.
Quant aux hommes élevés par des femmes, ça fait un bail, demandez aux pupilles de la nation, fils de poilus morts en 14… cette génération qui a voté le droit de vote des femmes et qui avait fait le front pop.
Et puis les castratrices ça peut n’avoir rien à faire avec le fric, l’emploi, les diplômes ou l’époque, songez à la mère de Pierre Rivière… à l’inverse il y a aussi des castrateurs de pères, ne jetons pas la pierre seulement à la rivière…
Il y a des garces et des salops, des dominateurs et des dominatrices aussi, et des soumis des deux sexes, et des gens bien dans leur baskets, quelque soit l’époque, le rôle que la sociologie leur octroi ou celui que leur libre abrite conçoit.
Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien revenir ? Le sexisme version SCUM. Vous êtes ceci dit une personne d’une conviction, d’un esprit, selon mon cœur.