Mot-clé - éducation

Fil des billets - Fil des commentaires

18/01/2011

Marie Curie à l'ENA mais toujours aussi peu d'élèves femmes

"Le 15 janvier 2011, les élèves de l’Ecole nationale d’administration, réunis en séminaire d’intégration à Ventron (Vosges), ont choisi leur nom de promotion : Marie Curie.

A 6h19 du matin, au terme de cinq tours de scrutin, Marie Curie l’a emporté face à Georges Clemenceau. D’autres noms avaient rallié auparavant de nombreux suffrages, parmi lesquels Ciceron, Aimé Césaire, Richelieu et Churchill."

Après Louise Michel, Simone Weil et Simone Weil c'est la 4eme fois que le nom d'une femme est choisi en plus de 60 ans.

Par contre la proportion de femmes reste consternante. Cela avait pourtant fait l'objet d'une étude il y a 1 an ou 2 et l'école devait prendre des mesures notamment dans la préparation et l'organisation des oraux. Voici donc ce qu'il en est.

Et la mise en graphique de ces chiffres montre une stabilité remarquable.



Ces élèves étant destinés à grossir les rangs de la haute fonction publique et des dirigeants de grosses entreprises il est difficile de faire preuve d'optimisme


(Les chiffres 2011 ne sont pas sur le site de l'ENA j'ai donc effectué le décompte à la main à partir de la liste des admis)

18/12/2010

300 livres labellisés, et c'est tout !


Vous connaissez l'association Suisse Labelle dont le logo est dans ma colonne de droite depuis des lustres.

300 livres ont été labellisés, et si vous n'avez pas encore acheté vos cadeaux de Noël vous pouvez trouver de l'inspiration dans leur liste.

Malheureusement ils arrêtent (provisoirement j'espère). Par manque de financement, mais aussi parcequ'ils ne trouvent pas assez de livres labellisables !

C'est à lire sur leur blog

18/11/2010

Marronnier de Noël

Cela fera 3 ans en mars que je tiens ce blog.

Ce sera donc le troisième Noël avec des photos de jouets sexistes. Rien, mais alors rien n'a changé. Notez que c'est la même chose que pour les médias et tous les autres sujets que j'aborde ici. Si les choses évoluent ce n'est pas à vue d'oeil. 

Dans les catalogues il y a toujours des pages filles et des pages garçons.

En 2003 déja Mix cité faisait une campagne, autant pisser dans un violon disait ma grand mère.

Donc 

-  les enfants, qui adorent tous regarder les catalogues de jouets, s'identifient à ce qu'on leur montre et qui correspond à leur sexe. Ce sont des enfants et ils ont une personnalité à construire. 

-  ils réclament  : des robots monstrueux si ce sont des garçons, des vêtements de Barbie si ce sont des filles.

-  certains parents se posent des questions et ne verraient pas d'inconvénient à  acheter une petite voiture à leur fille ou une poupée à leur garçon, mais ils ont surtout envie de faire plaisir à leur enfant.

-  Noël passé tous les enfants parlent dans la cour de récréations de ce que le Père Noël leur a apporté. Pas facile d'assumer la poupée ou le robot si ce n'est pas de leur sexe.

-  les publicitaires et les magazins sont prêts à recommencer l'année prochaine puisqu'ils répondent à la demande. C'est clair ils n'y sont pour rien ! 

-  dans quelques années les petites filles trouveront normal de faire le ménage et les garçons de conduire de bricoler

- les catalogues montreront des ménagères pour les filles et des robots pour les garçons

- les enfants, qui adorent tous regarder les catalogues de jouets, etc

Elisabeth Badinter nous a bien expliqué que la publicité n'est pas responsable et qu'elle ne fait que refléter le monde. Ce n'est pas faux.

Mais  Carrefour, Auchan ou Leclerc (et les autres) n'auraient ils pas remarqué qu'il y a plein des femmes médecins, que les jeunes papas s'occupent des bébés et poussent des poussettes, que la plupart des femmes conduisent et qu'elles sont de plus en plus nombreuses à bricoler (ils le savent d'ailleurs puisqu'ils ont des gammes spéciales d'outils pour elles) ?

Ils préfèrent les stéréotypes même quand ils deviennent éculés.

PS : Si quelqu'un trouve un catalogue grand public avec une photo de garçon jouant à la poupée ou de fille conduisant une voiture, je suis preneuse.

01/11/2010

Comment choisir la bonne porte

C'est sur ce blog "Psychologie, mathématiques et choses connexes" qui est dans mon reader que j'ai trouvé cette vidéo.

"Publiée le premier avril 2008, cette vidéo montre une expérience informelle et amusante de psychologie sociale : deux portes qui permettent d'entrer dans la même pièce du même bâtiment sont étiquetées "réservé aux hommes" et "réservé aux femmes". On voit que les étudiants se conforment au règlement stupide, quitte à se séparer pendant quelques secondes."

Et la réflexion qu'elle ouvre ne concerne pas que les sujets hommes/femmes . il est cependant probable que s'il il avait été écrit "réservé aux blonds/ bruns", "réservé aux étudiants de 1ere/2eme année" etc les gens se seraient davantage interrogés, parceque la division homes/femmes est la plus ancrée dans notre inconscient et la plus évidente, même quand, comme c'est le cas ici, rien ne la justifie.

<object type="application/x-shockwave-flash" width="480" height="270" data="http://www.dailymotion.com/swf/video/xfbjc7?additionalInfos=0"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/video/xfbjc7?additionalInfos=0" /><param name="wmode" value="transparent" /><param name="allowFullScreen" value="true" /><param name="allowScriptAccess" value="always" /><p></p></object>

03/09/2010

Le déterminisme par les jeux

trouvé ici.

Je vous conseille aussi celle-ci

30/08/2010

Rentrée scolaire : tendance de la saison rose pour les filles, bleu ou kaki pour les garçons

J'adore les rayons papeterie et quand je vais au supermarché pour me ruiner en fournitures scolaires avec mes enfants je crois que j'achète autant de cahiers, stylos et autres stabilos qu'eux.

Cette année j'ai aussi fait des photos.

Des classeurs

des cartables, remarquez rien n'interdit d'acheter le rose pour un garçon et spiderman pour une fille. Mais je doute que le gamin assume ensuite sa différence dans la cour de l'école.

et un agenda rien que pour les femmes (parcequ'évidemment j'ai eu beau chercher le modèle homme actif je ne l'ai pas trouvé). 

14/05/2010

Soeurs Brontë

Cette vidéo avait été réalisée dans le cadre de courts-métrages éducatifs, qui devaient faire appel à des personnages historiques. Dans ce cas-ci, il s’agit des trois sœurs Brontë qui remettent à leur place des éditeurs sexistes du XIXe siècle. Elle est en anglais mais vous n'aurez pas de mal à la comprendre  (trouvée ici)

et je vous laisse juger de sa valeur éducative 

;" height="350" width="425">

21/02/2010

Des livres labellisés sans sexisme

Le réseau Lab-elle a décerné ses prix jury adultes.

Le label concerne les al­bums illus­trés, qui ra­content une his­toire, des­ti­nés aux en­fants de 0 à 10 ans.

Ce sont des ou­vrages dans les­quels l’image se trouve spa­tia­le­ment prépon­dérante par rap­port au texte, qui peut d’ailleurs en être ab­sent. La nar­ra­tion se réa­lise de ma­nière ar­ti­cu­lée entre texte et images. Tant le texte que les images peuvent être des vec­teurs de re­présen­ta­tions stéréo­ty­pés.

250 livres ont d'ores et déja été labellisés.

14/02/2010

Etude quantitative des images dans la presse jeunesse

Le masculin y apparait comme le neutre universel et le féminin comme une minorité.

Cela rejoint la longue discussion sous un billet précédent à propos des règles grammaticales. Le neutre n'est pas neutre.

Entretien avec Sylvie Cromer maitre de conférence en sociologie à l'Université Lille 3

10/01/2010

Après les jouets, la vraie vie des petites filles dans la pub Lidl

C'est mon mari qui a remarqué cette pub sur le prospectus LiDL.

Je trouve normal que les enfants apprennent assez jeunes à participer aux taches ménagères, mais j'attends de voir la même pub avec un garçon.



Et juste avant ma fille m'avait montré la page Facebook de Marion qui a 17 ans et parle de mon blog avec ce commentaire "c'est instructif". Merci Marion, ça m'encourage vraiment à continuer .

21/12/2009

Jouets sexistes: la Halde a répondu !

La fée Myrtille avait écrit à la Halde comme le préconisait l'association mix-cité.

Figurez vous que la Halde lui a répondu .

Quoi ? (réponse intégrale ici)

que «La situation dont vous nous faites état n'entre pas dans la définition ci-dessus et elle ne relève donc pas de la compétence de la haute autorité"

mais que, quand même elle a proposé à l'association Mix-Cité une rencontre afin d'échanger sur les leviers permettant de faire reculer les stéréotypes liés au sexe et d'approcher la question de l'égalité entre femmes et hommes.

Ce que confirme la dite association sur son site.

En attendant l'année prochaine....


08/11/2009

Actions

Cette semaine, vous pouvez :

Si vous êtes à Paris, rencontrer des membres de La Barbe à l'issue de la représentation de la pièce "Suzanne, une femme remarquable" le mercredi 11 novembre à 21h au Lucernaire, 53 rue ND des Champs dans le 6ème (le placement en salle est libre).

Pour ceux qui ne les connaitraient pas je rappelle que La Barbe a pour ambition de déstabiliser les milieux influents en dénonçant la tendance qu'ont les hommes à s'y croire chez eux; donner à voir l'invisibilité des femmes dans les enceintes du pouvoir tout en semant la confusion...des genres. J'adore.

------------------------------

Ecrire à la Halde pour dénoncer le sexisme des grandes surfaces qui installent en ce moment des espaces différents pour les jouets des filles et pour ceux des garçons.

Extraits du texte proposé :
Il est évident que cet affichage fléché empêche les enfants de choisir des jeux, jouets, déguisements,etc. en fonction de leur caractère, leurs aptitudes et leurs envies et les force à se conformer aux rôles stéréotypés liés aux genres, qui sont à l’origine de la plupart des discriminations de sexe.

De nombreux métiers restent encore très sexués malgré l’ouverture des filières de formation et malgré cette formulation neutre des offres d’emploi ; et ce précisément parce que l’orientation professionnelle se fait de façon progressive souvent dès la petite enfance, et en grande partie par le biais des jeux. On peut citer comme exemple les panoplies de déguisement d’infirmière conçues spécifiquement pour les petites filles et les panoplies de médecin pour les petits garçons.

Ainsi, je demande à la HALDE de recommander aux magasins de jeux et jouets, aux fabricants et aux publicitaires de prohiber tout affichage sexiste dans la promotion de leurs produits afin de protéger les enfants d’un conditionnement précoce contre lequel il sera vain de lutter à l’âge adulte.

Emelire donne des explications très précises ici. Il faudrait qu'un maximum d'enseignes et de villes en France soient signalées.

20/10/2009

Une action pour les profs

Trouvé chez Stedransky  qui déniche toujours des sites intéressants : les Olympes de la parole

Il s'agit d'un concours scolaire qui permet d'aborder en classe l'éducation au respect filles et garçons.
Le concours est organisé par L'Affdu en partenariat avec l'Education Nationale.
Avant le mois de mars, les élèves doivent  réaliser  un dossier papier et une intervention orale de 15 minutes.


Cette année, le sujet est le suivant

En 2010, comment les médias peuvent-ils améliorer l’image de la femme dans une perspective d’égalité, entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes ?

Tous les niveaux peuvent être inscrits, il existe des catégories école, collège, lycée, lycée pro et enseignement adapté


Je me demande ce qu'en pensent CC, les privilégiés, Marie-Georges, Chrystelle Membrey et SOS.SES

27/09/2009

J'ai signé une pétition

C'est Maryline Baumard qui l'avait révélé dans Le Monde l'année dernière.

Il y a 2 fois moins de places d'internat pour les filles en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Or, ces cursus sont exigeants et pouvoir résider sur place a son importance .

Les filles sont donc pénalisées dans la mesure où :

1.  les temps de transports plus longs entre le domicile et le lieu d’étude sont pris sur le temps d’étude ou de repos, parfois limité en CPGE.

2. elles ne peuvent bénéficier des mêmes conditions de travail que les garçons : bibliothèque du lycée, travail en groupe, restauration, équipements sportifs…

Les internats de Henri IV, Stanislas ou Janson de Sailly à Paris, Lazard à Lyon ou Poincaré à Nancy qui sont parmi les plus réputées sont carrément réservés aux garçons (à moins que cela n'ait changé depuis 2008).
A contrario, il existe en France un seul internat réservé aux filles : Paul Cézanne à Aix-en-Provence.

Au total il y a à Paris 695 places d'internat pour les garçons en classes prépa et 316 places pour les filles. En France, sur 16 académies, 3 412 places d’internats (36%) sont proposées en CPGE aux filles contre 6 087 places pour les garçons (64%). 

Comme le notait la journaliste "Il s'agit là d'une résurgence d’un passé peu glorieux puisque ce n’est qu’en 1882, soit quatre-vingts ans après la création des lycées napoléoniens, que s’est ouvert le premier lycée public de jeunes filles. Ces dernières ont aussi dû attendre 1972 pour se voir autorisées à postuler à Polytechnique. "

Un collectif "ouvrons les portes" s'est crée à l'initiative de 4 associations. Il propose sur son site une pétition (43 signatures, dont la mienne pour l'instant) et déposera prochainement un dossier auprès de la Halde.

Ne nous faisons cependant pas d'illusion  sur l'intérêt que portera la Halde à ce dossier. Pour l'instant cet organisme :

- n'a, à ma connaissance, jamais répondu aux associations qui l'ont saisi afin de connaitre sa position sur les chansons d'Orelsan et de savoir si elles pouvaient être considérées comme sexistes.

- a pris position en faveur de l'attribution aux hommes des trimestres supplémentaires attribués aux mères pour le calcul de leur retraite. Au nom bien sur de la non discrimination.



17/09/2009

1967 à Etampes ?

Après la burka la mini jupe ?

Je parie que c'est le buzz des prochains jours (d'ailleurs si j'en parle c'est parce que je n'ai toujours pas fini le billet sur Bourdieu que je vous annonce depuis des semaines), un fait divers qui devrait bien occuper les médias si ils ne trouvent rien de mieux.

C'est Le Parisien qui relate depuis quelques jours la fronde des élèves d'un lycée d'Etampes.

Mercredi dernier ils sont plus de 200 à être venus en cours en mini jupe ou en short après qu'une cinquantaine d'entre eux se soient vus reprocher la veille leur tenue trop décontractée. Au dire de certains "seules les filles auraient été réprimandées" et le film "la journée de la jupe" ne serait pas pour rien dans ce vent de contestation.

A la suite de quoi une lycéenne a écopé de 3 jours d'exclusion pour avoir  appelé ses camarades à braver le nouvel interdit scolaire. 

Et désormais, remontés comme des pendules ils veulent également organiser une journée  «the right to kiss», pour avoir le droit de s'embrasser à la récré car c'est interdit dans ce lycée.

Aujourd'hui la FIDL, organisation étudiante s'en est mélée en se disant "consternée" par "l'attitude puritaine" de la direction du lycée.

Quand à moi j''aimerai plutôt savoir si il existe des lycée ou les marques sont interdites ? Parceque, en tant que parent, c'est un sujet qui me semble autrement plus important.


13/09/2009

11 nouveaux livres labellisés LAB-ELLE

Rappel des critères Lab-elle :

filles dans des rôles ac­tifs, vo­lon­taires et va­lo­ri­sés
- gar­çons dans des rôles, ac­ti­vi­tés, sen­ti­ments ha­bi­tuel­le­ment at­tri­bués à l’uni­vers fémi­nin
- femmes dans des rôles de mères non stéréo­ty­pés ou des rôles pro­fes­sion­nels di­ver­si­fiés
- hommes dans des rôles, ac­ti­vi­tés, sen­ti­ments ha­bi­tuel­le­ment dévo­lus à l’uni­vers fémi­nin ou as­so­ciés à un réel par­tage des tâches entre les sexes

La liste est ici

EtPourquoi.jpgLesAmantsPapillons.jpgLesCheveuxDeLeontine.jpg

08/09/2009

Pourquoi moins de filles à HEC ?

Dans le Monde d'hier un article sur le fait que "Les filles brillent en classe, les garçons aux concours"

suivi d' une interview de Christian Baudelot et Roger Establet, sociologues, par Anne Chemin.

"La moindre confiance en soi des filles et la surestimation de soi des garçons nous frappent"

2 articles qui font débat

26/08/2009

Si vous avez Canal plus regardez la télé ce soir

Séance de rattrapage...

Ce soir, mercredi 26 Août à 22h15, Canal plus rediffuse "Bienvenue dans la vraie vie des femmes"

Un documentaire intelligent à voir si vous ne l'avez pas déja vu lorsqu'il a été diffusé en mai

bienvenue_vraie_vie_femmes.jpg

Pour celles et ceux qui n'ont pas Canal, il existe un DVD mais qui n'a pas été mis en vente, l'achèteriez vous si il l'était ?

23/06/2009

Qui dirige les grandes écoles ?

A votre avis ?directeurs_grandes_ecoles.JPG

lu sur du rose dans le gris

La Conférence des grandes écoles (CGE) vient d’élire son nouveau conseil d’administration et son nouveau bureau. Et ça donne le tournis : 24 hommes et une femme : Florence Darmon, Directrice de l’Ecole Supérieure des Travaux Publics.

Le plus impressionnant lorsqu'on consulte la liste c'est que cette conférence est pour l'essentiel composée de directeurs de grandes écoles :

ESSEC, Ecole Centrale Paris, INSA de Lyon, Mines ParisTech, ,EFREI, Ecole d’Ingénieurs , HEC ,Ecole Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand , TELECOM & Management SudParis, Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris, Institut national des Sciences Appliquées de Lyon, institut Supérieur d’Agriculture de Lille ,ESC Clermont-Ferrand, SUPELEC, Ecole Centrale d’Electronique, Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace, Arts et Métiers ParisTech, Ecole Polytechnique,

Sinon, je rappelle le billet sur les régionales, si on ne veut pas retrouver la même configuration avec seulement 2 femmes présidentes de région c'est maintenant qu'il faut en parler.

20/01/2009

L'école du pouvoir

Je n'ai pas regardé hier le téléfilm sur la promotion Voltaire de l'ENA mais il était difficile de l'ignorer. L'occasion donc de reparler de ces futurs hauts fonctionnaires.

Il se trouve que la promotion qui vient de démarrer sa scolarité a choisi son nom ce week-end : au septième tour de scrutin, Robert Badinter l'a emporté par 49 voix sur 89 suffrages exprimés face à Georges Clemenceau, Hannah Arendt et Jean-Baptiste Colbert..

Après la promotion Voltaire, il y a eu la promotion "Droits de l'Homme", la promotion Henri-François d'Aguesseau, Solidarité, Louise Michel, Léonard De Vinci, Denis Diderot...bref 3 noms de femmes en 60 ans Louise Michel, Simone Weil et Simone Veil.

Je rappelle que les futures élites de la Nation formées dans cette école restent majoritairement masculines. La promotion 2007/2009 ne comptait que 26 femmes pour 64 hommes, la promotion 2008/2010 28 femmes et 51 hommes (si j'ai bien compté). J'attends de connaitre la répartition pour la promotion Robert Badinter.

Conclusion : on sait déjà que dans 15 ou 20 ans les cabinets ministériels compteront plus d'hommes que de femmes

- page 1 de 2