Olympe et le plafond de verre

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 29 décembre 2010

Reportage sur les femmes à Barbe

Crée il y a 3 ans (exactement au moment où j'ouvrais ce blog, ce ne doit pas être le hasard mais le même ras le bol) La Barbe est une association devenue essentielle dans le paysage.

Reportage à voir 

L'intitulé cependant m'interroge : une forme alternative de féminisme

Il est vrai que les formes de féminisme sont multiples. J'ai d'ailleurs renoncé à un projet que j'avais à une époque de dresser une cartographie des mouvements féministes en France : trop compliqué.

 

lundi 22 novembre 2010

Le 7 décembre allez applaudir les grands hommes blancs

C'est La Barbe qui vous invite à assister à la cérémonie de remise du Prix de la personnalité culturelle de l'année (voir 2 billets plus bas).

Mode d'emploi ICI 

mercredi 8 septembre 2010

Fête des grands hommes

Si vous avez toujours rêvé de voir de près les têtes d'une assemblée de messieurs regardant débarquer à l'une de leur réunion bien comme il faut une horde de barbues, vous êtes mure pour adhérer à la Barbe. 

Et si vous voulez en savoir plus allez donc à leur petite grande sauterie le 17 septembre.

 

mardi 6 juillet 2010

Ni chignons, ni chiffons ! modernisons!

Aujourd'hui La Barbe était aux aux rencontres de la Modernisation de l'Etat et des Acteurs Publics. L'année dernière aussi.

Voici leur communiqué

Année après année, les Rencontres de la Modernisation de l'Etat s'obstinent à laisser les femmes et les question de parité sur le bord du chemin!

En 2009, une intervention des activistes du groupe la Barbe avait donné lieu à une présentation très constructive de Françoise Milewski, Haute Fonctionnaire et Economiste, spécialiste de l'égal accès hommes femmes dans la fonction publique. 

Au vu du programme 2010, cette intervention n'a visiblement pas marqué les esprits des
organisateurs de ces rencontres!

Les activistes du groupe La Barbe ont donc jugé utile de féliciter à nouveau « les Rencontres de la Modernisation De l’Etat et des Acteurs Publics » en présence du ministre du Budget François Baroin. 

« Ni chignons, ni chiffons ! Modernisons !"

"Cette année encore, Messieurs les organisateurs, vous nous rappelez à l’ordre : La modernisation a du poil au menton !



Voilà pourquoi cette année encore, vous n’avez qu’une seule femme sur les 15 membres de votre Conseil Scientifique. Un alibi de bon aloi, qui vous protégera longtemps de la critique féministe. 
Voilà pourquoi vous avez limité à 23 sur 145 le nombre des femmes intervenant durant ces 3 jours dédiés à la rénovation de l'Etat, et nous vous en félicitons !

Mais ne pouviez-vous faire encore mieux, avec encore moins de femmes dans vos salons ? En 2009 elles n’étaient que 14 !

Céderiez-vous à la tentation ?
Les hauts fonctionnaires ne sont pas là pour faire joli, la France a besoin du concours d'agents clairvoyant et soucieux du bien être de tous. Messieurs, halte à la féminisation ! »

Se sont-elles exclamées devant un public conquis.

Dans sa grande bonté, Monsieur Pierre-Marie Vidal, organisateur de ces rencontres, a regretté que La barbe ne s’invite pas pour faire une intervention officielle. Décidément il a la mémoire bien courte! Pendant combien d'années encore Françoise Milewski devra-t'elle donc intervenir pour que sa voix soit enfin entendue? . 

Heureusement notre Ministre a promis de réfléchir à la  
féminisation de l’Etat. Peut-être voudra-t-il laisser sa place à une femme?
Depuis hier soir il y a deux places à prendre au gouvernement. Notre président saura-t-il saisir la chance de la féminisation ?

La Barbe

vendredi 14 mai 2010

La Barbe, Terra Nova, ELLE

Le groupe d’action féministe la Barbe a souhaité féliciter chaleureusement le think tank Terra Nova à l’occasion d’un café-débat organisé au Horse's Tavern ce lundi 10 mai en soirée.


Un sans-faute exceptionnel pour Terra Nova qui avait invité pas moins de 4 hommes à débattre sur le thème "60 ans après la Déclaration Schuman, l'Europe a-t-elle encore unavenir?".
C’est à la fin du premier discours que les 8 femmes à barbe sont intervenues de leur place en brandissant des pancartes sur lesquelles les participant-e-s pouvaient lire « Félicitations », « Epatant », «Merveilleux », « Quelle audace ! » ce qui a fini par vaguement déstabiliser l’orateur qui avait plus de mal à pontifier mais qui ne s'est pas interrompu pour autant. 


Une barbue s’est alors levée pour prendre la parole : « Terre Neuve, la Fondation progressiste porte bien son nom. Son émergence récente, en ces temps troublés, nous redonne espoir. Et nos élans patriotiques nous inclinent naturellement à admirer les 15 grands hommes qui la dirigent d’une poigne virile – fermant les yeux sur la présence de deux femmes à leurs côtés. Les 30 « référents » de ce corps d’élite de France et du Monde font honneur à cette illustre Fondation. » 


De nombreuses femmes, présentes dans l’assemblée, n’ont pas manqué de manifester leur soutien aux femmes à barbe par des applaudissements et des encouragements vifs.


Le plaisir n’était visiblement pas partagé par les 4 intervenants et l’animateur assis à la tribune :

« Vous n'avez qu'à nous rejoindre ! D'ailleurs on ne vous a pas vues aux Etats Généraux de Elle ! » s’est exclamé Olivier Ferrand, président et fondateur de Terra Nova. Quelle aubaine!Il n'en fallait pas plus à la Barbe pour poursuivre la lecture de son tract :
« Mais comment vous, l’élite de la gauche française, pouviez-vous vous égarer à sponsoriser les Etats Généraux de la Femme le mois dernier? Certes il est toujours bon d’occuper les femmes à tenir salon pendant que les hommes parlent des vraies affaires du monde et comment mieux circonscrire l’affaire – et dompter ce vent de rébellion – qu’en la plaçant sous l’égide d’un « hebdo » comme ELLE, aujourd’hui ô combien inoffensif ? A voir ces dames faire leur révolution dans cet élégant fanzine aux rubriques désuètes – Mode, beauté,minceur, love, sexe, astro, maman - on serait presque tenté d’acheter le dernier numéro. »


Laissons aux femmes leurs jardins secrets, aux hommes les brillantes idées et que chacun et chacune reste à sa place !

Communiqué La Barbe

et si vous voulez en savoir plus la Barbe s'expose du 7 mai au 6 juin à la librairie Violette&co, 102 rue de Charonne, 75011 Paris 

lundi 22 février 2010

Nouvelles actions de La Barbe

Vendredi elles étaient, avec l'association Elles aussi au Conseil général des Yvelines qui sur 39 élus ne compte que 4 femmes.. et aucune dans son groupe exécutif de 12 membres.

Les conseil généraux sont les assemblées politiques les moins féminisées qui soient à cause du mode de scrutin utilisé. Chaque canton élit 1 conseiller. Or c'est en partie ce mode de scrutin qui est proposé pour les assemblées territoriales qui remplaceront Conseil régionaux et généraux. Cette modification, qui soustraira les élections territoriales à la loi sur la parité, pourrait ainsi représenter un recul majeur pour l’accès des femmes aux mandats électifs.

Apparemment l'accueil ne fut pas des plus chaleureux et ces messieurs ne se sont guère montrés sensibles au second degré du tract. Mais bon ça se saurait si les Conseillers généraux étaient élus pour leur sens de l'humour.  ( à lire sur leur site)



Le 7 février 2010 elles s'étaient invitées à la journée Portes Ouvertes du Nouvel Observateur et de France Culture. Les 24 tables rondes organisées dans le cadre de cette journée réunissaient 56 orateurs et animateurs… dont 7 femmes…pour parler des Grandes Questions du Siècle !

Ce jour là
avant de quitter la tribune dans le calme, les Barbues ont enfin rappelé qu’au Siècle des Lumières, si certaines femmes participaient aux débats philosophiques, scientifiques, politiques et religieux, leur présence dans les salons et à la Cour et leur activité sur la scène intellectuelle étaient déjà dénoncées par d’aucuns comme responsables de la dégradation des mœurs. Le compte rendu, et le tract intitulé 'L'homme pour les Siècles des Siècles" sont ici.



Qui seront les prochains ?


mercredi 18 novembre 2009

La Barbe à l'Académie

Un grand moment que celui des roulements de tambour !

Le groupe d’action féministe La Barbe a investi la coupole de l’Institut de France à l’occasion de la séance solennelle de rentrée des 5 académies. De mémoire d’Immortel, c’était la première fois qu’une séance était ainsi interrompue.

Sur le tract distribué à l’assistance, La Barbe ironise :

« "Juliette", un tel prénom sied-il à un académicien et peut-on sans sourire imaginer la personne qui l'arbore siéger au parlement des savants ? ……. Veuillez laisser les immortelLEs où la nature les place : dans les parterres de nos jardins ! »

Le tract


dimanche 8 novembre 2009

Actions

Cette semaine, vous pouvez :

Si vous êtes à Paris, rencontrer des membres de La Barbe à l'issue de la représentation de la pièce "Suzanne, une femme remarquable" le mercredi 11 novembre à 21h au Lucernaire, 53 rue ND des Champs dans le 6ème (le placement en salle est libre).

Pour ceux qui ne les connaitraient pas je rappelle que La Barbe a pour ambition de déstabiliser les milieux influents en dénonçant la tendance qu'ont les hommes à s'y croire chez eux; donner à voir l'invisibilité des femmes dans les enceintes du pouvoir tout en semant la confusion...des genres. J'adore.

------------------------------

Ecrire à la Halde pour dénoncer le sexisme des grandes surfaces qui installent en ce moment des espaces différents pour les jouets des filles et pour ceux des garçons.

Extraits du texte proposé :
Il est évident que cet affichage fléché empêche les enfants de choisir des jeux, jouets, déguisements,etc. en fonction de leur caractère, leurs aptitudes et leurs envies et les force à se conformer aux rôles stéréotypés liés aux genres, qui sont à l’origine de la plupart des discriminations de sexe.

De nombreux métiers restent encore très sexués malgré l’ouverture des filières de formation et malgré cette formulation neutre des offres d’emploi ; et ce précisément parce que l’orientation professionnelle se fait de façon progressive souvent dès la petite enfance, et en grande partie par le biais des jeux. On peut citer comme exemple les panoplies de déguisement d’infirmière conçues spécifiquement pour les petites filles et les panoplies de médecin pour les petits garçons.

Ainsi, je demande à la HALDE de recommander aux magasins de jeux et jouets, aux fabricants et aux publicitaires de prohiber tout affichage sexiste dans la promotion de leurs produits afin de protéger les enfants d’un conditionnement précoce contre lequel il sera vain de lutter à l’âge adulte.

Emelire donne des explications très précises ici. Il faudrait qu'un maximum d'enseignes et de villes en France soient signalées.

samedi 19 septembre 2009

"La femme à sa juste place d’égérie de la République"

Heureusement, il y en a qui malgré le soleil qui donne envie de flemmarder restent actives, très actives.

A l'occasion des journées du Patrimoine 20 femmes du groupe d’action féministe La Barbe ont investi ce matin l’Assemblée nationale, puis le Conseil constitutionnel, profitant de  l’ouverture au grand public de ces viriles institutions lors des Journées européennes du patrimoine.

Huit d'entre elles sont ainsi apparues sur le perchoir de l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, dont une oratrice barbue qui fit appel ironiquement à la résistance à la "féminisation" du pouvoir législatif français :

« En ce jour de célébration du Patrimoine, nous nous alarmons des dangers de la loi pour la Parité. Non ! La femme n’est pas un homme politique !

Malgré la résistance farouche de nombreux partis politiques, cette loi a déjà permis à trop de femmes de siéger à l’Assemblée !"

Cette action Ô combien sacrilège (des femmes, non élues, barbues qui plus est, prenant la parole dans l'hémicycle) s’est reproduit quelques heures plus tard au Conseil constitutionnel qui organisait avec la participation du musée du timbre et de la poste  une exposition sur le thème: « Marianne, une femme affranchie ».

Belle occasion pour les barbues de remettre, avec la solennité qu’il se doit, une décoration à Monsieur Jean-Louis Debré, Président du Conseil constitutionnel, à l’effigie de la Marianne du célèbre timbre, mais affublée d’une barbe, attribut semble-t-il nécessaire à l’exercice de toute fonction de pouvoir au sein de la République Française :

 « Nous vous félicitons pour l’organisation de cette exposition qui remet la femme à sa juste place d’égérie de la République, tandis que les pouvoirs restent entre les mains viriles de nos grands hommes d’Etat.. Vive le patrimoine  ».

Et Jean-Louis Debré de répondre un joyeux : « Vive vous ! »

Les membres de la Barbe rappellent que les hommes représentent seulement 82 % des députés, 78 % des sénateurs, 80 % des membres du Conseil constitutionnel et 82% des ministres.   

La vidéo de l'action et des photos bientôt sur le site : www.labarbelabarbe.org

(Communiqué de la Barbe)

lundi 31 août 2009

Pour la rentrée offrez vous une barbe....

la_barbe_timbre.JPGet si ce qu'elles font vous intéresse, vous êtes invitées à

la réunion de rentrée de l'association LA BARBE qui

aura lieu le jeudi 3 septembre à 19h00 à la Mer à boire (1 rue des Envierges, 75020, métro Belleville ou Pyrénées).

- page 1 de 2