Mot-clé - lutte des femmes

Fil des billets - Fil des commentaires

20/01/2010

Des ouvrières de la SNECMA obtiennent des indemnités pour discriminations sexistes

La SNECMA a été condamné vendredi par le conseil des Prud'hommes de Nanterre pour discrimination sexuelle, "en termes de carrières et de salaire", envers huit ouvrières d'une usine de Gennevilliers (Hauts-de-Seine).

Le groupe est condamné à verser entre 8.000 et 60.000 euros à chacune des salariées. LEs huit femmes, agées de 47 à 66 ans et soutenues par la CGT étaient entrées à l'usine entre 1972 et 1984, la plupart comme ouvrières spécialisées.L

Elles avaient saisi les prud'hommes en 2005, certaines d'entre elles se plaignant d'avoir vu leur situation stagner pendant des années.

Dans chacun des cas, le conseil des prud'hommes estime que la salariée "apporte des éléments de fait permettant de constater à son encontre une discrimination en termes de carrières et de salaire sur le critère du sexe", selon le jugement que l'AFP a pu consulter.

La Snecma n'opposant "pas d'éléments objectifs et pertinents circonstanciés (...) la discrimination alléguée est de ce fait juridiquement démontrée", lit-on également.

Le conseil des prud'hommes a en revanche débouté les salariées, dont la majorité fait encore partie des effectifs, d'une demande de revalorisation du coefficient hiérarchique.   

Contactée par l'AFP, une porte-parole de la Snecma n'a pas précisé si le groupe ferait appel.

Source : Le Parisien


27/12/2009

En flânant sur youtube

Ce doit être la période, depuis une semaine je ne suis plus du tout motivée pour bloguer.

Alors, en attendant que l'envie revienne,  2 vidéos sur le droit de vote des femmes

10/10/2009

17 octobre, manifestation pour les droits des femmes

Toutes les infos ici.

Pour une fois, il s'agit d'une manif de rentrée, ce n'est pas le 8 mars et il semble que la presse s'y intéresse davantage. Ce serait une bonne nouvelle que le combat des femmes pour l'égalité revienne sur le devant de la scène.

La liste des organisations appelant à défiler est impressionnante.

11/11/2008

La Barbe sur le stand RTL du Salon de l'automobile

Les médias s'intéressent de plus en plus à elles. Leurs actions sont spectaculaires, Un espoir de faire bouger les choses

La vidéo de leur dernière action


la barbe rtl au salon de l'auto

Leur manifeste, elles recrutent (voir le com de Marie ci-dessous).

28/10/2008

Le gang des postiches

Dans Next, le supplément de Libération un article sur La Barbe, dont je relate régulièrement les interventions.

Je retiens cette phrase :" tactiquement, seul le pouvoir nous intéresse. Il ne s’agit pas de dire que les femmes seraient meilleures, mais simplement de donner à tous le droit et le choix de diriger."

pour voir une video de la barbe

21/10/2008

Mary Poppins

Pour Marion qui ne se souvenait plus que la mère dans Mary Poppins est une suffragette sympathique mais fofolle et surtout irresponsable par rapport à ses enfants


Sister Suffragette Sing Along

et en cherchant "suffragette" sur youtube j'ai aussi trouvé ça.

"Emily Davison (1872-1913) est une suffragette rendue célèbre par sa protestation en faveur du vote des femmes dans le Royaume-Uni qui prit la forme d'une tentative d'arrêter le cheval du roi George V, qui participait à un derby, en 1913. Elle fut alors mortellement blessée. " (Wikipédia)

Le tout filmé en direct


Emily Davison. Muerte en el Derby de Epsom.

27/09/2008

nous sommes toutes des suffragettes

J'ai tapé "Suffragettes" sur Google-images et je suis stupéfaite du résultat. A la 40ème page il y a encore des images pertinentes.

Toute une histoire qui défile. J'ai retenu pour aujourd'hui quelques caricatures . Elles dépeignent les femmes qui réclament le droit de vote comme des harpies agressives, mal-baisées (évidemment), mauvaises mères, qui n'aiment pas les hommes et veulent les rabaisser.

Et je me dis en voyant ces images qu'elles ont été d'une efficacité terrible et ont réussi à véhiculer leurs stéréotypes négatifs sur le féminisme jusqu'à aujourd'hui.

suffragettes_4.jpg suf2.jpg181641_suffragettes.jpg_antisuffragist_pc.jpg

poiger8.jpg SuffragettesHome1912.jpg


*********************

Blogs de meufs : Iowagirl, le blog de Samantdi, Kozlika

21/06/2008

féministe

Je lis dans la blogosphère (ici ) que si le PS se déclare féministe dans sa déclaration de principe cela n'a pas été sans discussion. 16 fédérations sur 100 souhaitaient que ce terme soit enlevé. Il a fallu préciser que le féminisme ne prétend pas remplacer la domination des hommes par celle des femmes. que le féminisme n'est pas l'envers du machisme.

Et cela ne m'étonne pas.

J'ai commencé ce blog il y a 4 mois.

Mon idée était de faire apparaitre le fait que , malgré la loi sur la parité, les femmes restent exclues de nombreux lieux de pouvoir. Je sais que les raisons en sont complexes et proviennent des femmes autant que des hommes. Je voulais dénoncer sans accuser. Je voulais surtout citer des faits objectifs

Depuis, mon étonnement est chaque jour plus grand devant les réactions négatives que suscite le seul mot de féminisme. Dénoncer les discrimnations est politiquement correct et bien vu. Se déclarer féministe est suspect.

J'ai eu quelques commentaires d'hommes (je suppose) sur ce blog, acerbes ou dubitatifs .

égnimatiques :"C'est beau le féminisme mais il serait temps que les femmes (certes peu nombreuses selon vos articles) prennent leurs responsabilités et assume leurs fonctions. A bon entendeur !"

d'autres plus interrogatifs: "votre blog est glacial à la lecture brute pour un garçon mais légitime car il amène de très bonnes propositions suite à de brillantes analyses néanmoins avez-vous déjà été militante dans un parti? et/ou élue? si je peux me permettre votre comparaison entre les jeunes ministres et celles ci-dessous me semblent d'un discours commun masculin... Michele Alliot Marie, Roselyne Bachelot, Ségolène Royal ou Martine Aubry. de plus de ces 4 jeunes femmes seule bachelot ne me paraît pseudo-rigide.. sur le plan local et regional chez moi les femmes ont toutes leur(s) place(s) entre la mairie et l'agglo ou l'inter' et ne sont plus limitées aux seuls champs de compétence : famille, social, environnement,...)"

J'ai eu aussi la surprise de voir tous les matins, à la lecture de mes stats que des visiteurs arrivent de quelques sites qui se revendiquent masculinistes voire machistes et qui ont mis un lien sur mon "blog de fille".

Jusqu'à là rien de bien inquiétant. Quelques hommes particulièrement attachés à leur privilèges, qui vivent mal la concurrence des femmes.

Mais là où je m'interroge vraiment c'est quand je lis, en surfant, des commentaires , assez fréquents de la part d'hommes qui ont l'air d'être monsieur tout le monde. Qui ne se revendiquent pas machos mais que le seul concept de féminisme hérisse.

des exemples ?

Les commentaires sur un article du monde : Le point de vue de Margot Wallsrôme, vice présidente de la Commission européenne sur la prochaine présidence européenne .

Parmi les 10 commentaires (et je rappelle que seuls les abonnés au Monde .fr peuvent commenter) on lit ceci

"C'est du niveau d'une fillette de deux ans et demi qui fait des caprices et veut les jouets des petits copains. Elle est bien représentée l'Europe ! Pourquoi Le Monde publie-t-il un machin pareil ? Mais Le Monde ne fait que publier des machins pareils !"

"Heureusement que le Monde était là pour publier cet appel historique ! C'est digne du Poblacht na eh Eirean d'avril 1916, lorsque les patriotes d'Irlande lancèrent l'insurrection "au nom de Dieu et des générations disparues". Si cette Mme bidule veut devenir chef des commissaire, reine du Conseil ou grande viziresse de la PESC, peu me chaut. C'est inepte, sans fondement, anecdotique, tout ce qu'on voudra. Mais pourquoi diable le Monde publie-t-il un machin pareil, "sans queue ni tête" (Guitry) ?"

ou sur ce blog qui relate une réunion des assises du numérique organisée par E Besson à laquelle n'était invitée qu'une seule femme .

"Oh que les poncifs sur les mâles s’accumulent (...) J’en ai par-dessus la tête du féminisme victimaire. » (dixit un dangereux machiste) C’est dommage, le fil de commentaires aurait pu parler du SUJET, mais ne s’est intéressé qu’au DETAIL. Sûrement la faute des nombreux mâles ici présents !"

les réactions aussi à la chronique de la médiatrice du monde sur le sexisme rampant :

"Il est aussi possible de se prendre en main et de se plaindre, non??? N'est ce pas ce qu'on appelle la liberte d'expression..."

"Ras le bol de cette victimisation systématique des femmes, des arabes, des noirs, des unijambistes et de tout ce qui n'est pas homme blanc marié jeune cadre dynamique ! A force d'essayer de donner un sens à n'importe quelle statistique et de vouloir y voir systématiquement une victimisation ou une discrimination, on arrive a une société qui dérésponsabilise encore un peu plus tout un chacun. Que chacun se prenne en main, et arrete de se plaindre ! La société ne s'en portera que mieux."

Je distingue plusieurs sortes de réactions .

- ceux qui nous reprochent de nous poser en victimes. Qui pensent qu'il ne tient qu'à nous de nous présenter aux élections, aux postes importants dans les entreprises. Il est vrai que les femmes ne se mettent pas en avant et qu'elles ont tort. Mais accepte-t-on qu'elles le fassent ? On a bien vu à quoi s'exposaient une Ségolène Royal ou une Hillary Clinton. Les études montrent par exemple qu'une femme qui demande une augmentation se fait mal voir. Que l'autorité des femmes n'est pas acceptée comme celle des hommes (je ferais un billet prochainement sur les chirurgiennes) Surtout les femmes considèrent très majoritairement que la vie familiale est une priorité et elles préfèrent pour cela sacrifier leur vie sociale si il le faut. Que faudrait il pour qu'elles n'aient pas à le faire ? que les hommes considèrent également que la vie familiale est une priorité, qu'ils passent plus de temps à s'occuper de la maison et des enfants. Que la société soit organisée en conséquences (modes de gardes, horaires des réunions ...). Je parlerai dans quelques jours de la campagne Qualitemps sur ce sujet.

- ceux qui se sentent agressés. Pas grand chose à en dire. Réflexe normal de celui qui a peur de perdre ses privilèges.

- ceux qui pensent que le féminisme est dépassé et que depuis 68 nous avons tout obtenu. Ceux-là n'ont qu'a lire les innombrables stats qui prouvent le contraire et si les femmes sont aujourd'hui reconnues comme des sujets de droit à part entière il leur reste encore du chemin pour que l'égalité soit réelle dans les faits.

- ceux qui estiment que la discrimination envers les femmes est une discrimination parmi d'autres. Quand je remarque qu'un colloque au Sénat ne fait intervenir que des orateurs masculins on m'objecte qu'il n'y a pas non plus de noirs ou de beurs ou de handicapés. Lorsque je regrette qu'H Clinton ait été éliminée de la course à la Maison Blanche j'entends en général ceci "Mais c'est un noir qui pourrait être élu, c'est une énorme avancée". Je ne suis pas assez férue de politique internationale pour savoir si Barak Obama est un meilleur candidat qu'Hillary Clinton mais je sais qu'il y a de par le monde de nombreux chefs d'état noirs. En fait dans la quasi totalité des pays à majorité noire. Les femmes chefs d'état se comptent sur les doigts d'une main et l'élection d'une femme à la présidence des Etats-Unis aurait été une avancée bien plus importante encore . Les femmes ne sont pas une catégorie sociale, elle sont la moitié de l'humanité, malheureusement pour elles elles sont la deuxième moitié !

30/05/2008

la barbe, encore elles !

Je trouve ces actions très pertinentes. D'une part elles sont suffisamment spectaculaires. J'ai entendu parler de la dernière sur France Inter. D'autre part elles obligent les personnes présentes à prendre conscience de l'anormalité de la situation. Après Auchan donc, Casino.... du souci à se faire pour les autres

regarder la vidéo :

Jeudi 29 mai 2008 – Le groupe d’action féministe LA BARBE s’attaque aux entreprises de la grande distribution pour la troisième fois en deux mois. Cette fois-ci ce sont les actionnaires du groupe Casino, Guichard-Perrachon que La BARBE accueille à la Bourse de Paris à l’occasion de son Assemblée Générale annuelle. Le secteur de la grande distribution est une cible de choix pour ce jeune groupe d’action féministe, qui couvre ses victimes de ridicule en leur présentant un miroir déformant :15 femmes portant barbe ont constitué une haie d’honneur à l’entrée du Palais Brongniart. Ces Messieurs du Conseil d’Administration (15 hommes, 1 femme) et du Directoire (10 hommes,1 femme) eurent droit à l’escorte d’une groom poilue couvrant leur chef d’un parapluie noir pour les protéger de la pluie.

"Nous nous réjouissons bien évidemment de cette suprématie des hommes dans les plus hautes instances de décision, gage de stabilité pour l’entreprise. Pour autant la présence d’une représentante de la gent féminine est une menace qu’il faut prendre au sérieux. Il importe de garder le sens de la mesure : il ne faudrait pas, sous prétexte de diversité, que d’autres femmes s’introduisent aux commandes à nos corps défendant !

Nous félicitons néanmoins la Direction. Voici, n’en doutons pas, une entreprise qui saura résister à l’application de cet amendement aberrant de la constitution. Nous appelons Messieurs du Sénat et de l’Assemblée à une plus grande vigilance. L’égalité Homme/Femme est le fléau des temps modernes !" conclue le tract distribué aux actionnaires.