Mot-clé - politique

Fil des billets - Fil des commentaires

29/08/2009

A la Rochelle, les tables rondes se font-elles entre hommes ?

En tout cas c'est ce que relève avec humour Cécile Duflot invitée de l'Université d'été du PS

Vu sur le site de l'EXPRESS

20/08/2009

Des femmes ministres en Iran

Lisez l'analyse que publie Courrier international. Il n'y a peut être pas vraiment de quoi se réjouir tout cela n'étant que manipulation.

Il me semble cependant que si Mahmoud Ahmadinejad s'est senti obligé de faire cette annonce, c'est qu'il doit y avoir une pression de la société en ce sens.

17/08/2009

Qu'en pense son mari ?

Heureusement ce n'est pas à elle que l'on peut faire ce coup là !

30/07/2009

C'est bien de s'indigner....

Jean-Louis Bianco s'émeut sur son blog du sort réservé aux candidates pour les élections des conseils provinciaux en Afghanistan. Il a raison, on ne peut qu'en être scandalisés et horrifiés et si il y a quelque chose que l'on puisse faire pour les aider qu'on nous le dise.

Il y a par contre une chose, pour laquelle Jean-Louis Bianco peut quelque chose, c'est ici en France. Les femmes y ont les mêmes droits que les hommes mais il n'y en a que 2 qui soient présidentes de conseils régionaux. Que compte faire le Parti socialiste en 2010 ?

Parcequ'il est souvent plus facile de parler que d'agir.

25/07/2009

Ce serait donc possible ?

parite_aux_regionales.jpgPendant que les chefs du PS s'entretuent (symboliquement ) pour récupérer le leadership du parti, des militants de base essayent de changer les choses en profondeur.

C'est le Monde qui nous l'apprend le PS finistérien opte pour le non-cumul des mandats et la parité intégrale. Désormais les parlementaires finistériens ne pourront conserver qu'un mandat de conseiller municipal ou régional. Finit les députés maires ou sénateurs président (et même vice président) du conseil général ou régional.

Concernant l'égalité homme-femme le PS finistérien s'est engagé à mettre en application "la parité intégrale". Ainsi, sur vingt-sept des cinquante-quatre cantons du Finistère qui seront renouvelés lors des cantonales de 2011, le PS présentera treize femmes et treize hommes plus un ou une candidat(e).

Voilà enfin de quoi renouveler la politique.

J'en conclus donc que mon billet du 18 juin (oups j'ai pas fait exprès) qui demande aux partis politiques de s'engager à présenter autant de listes conduites par des femmes que par des hommes aux prochaines élections régionales pourrait trouver un écho .

11/07/2009

Une photo peut être trompeuse

Nicolas qui a bien aimé, la photo que j'ai mise hier en a publiée une autre qui semble accuser Obama. En réalité cette photo provient d'une vidéo qu'il faut regarder en entier pour comprendre (et que j'ai trouvée sur du rose dans le gris) Surtout regardez bien jusqu'au bout

10/07/2009

G8 : ces messieurs bossent !

et on comprends pourquoi ils préfèrent rester entre eux.

signalée par une lectrice, une image sur libération.fr qui se passe de commentaires.

G8_italie_juillet_2009.jpg

28/06/2009

Les promesses n'engagent que celles qui les reçoivent

Arrivée au gouvernement de 2 femmes.

Arrivée au gouvernement de 2 personnes issues de la diversité.

Tiens, ce sont les mêmes ! Parcequ'en réalité aujourd'hui au gouvernement la diversité n'est portée que par les femmes : Nora Berra, Marie-Luce Penchard, Rama Yade, Fadela Amara.

C'est la même chose au Parlement, 1 seule députée noire et 4 sénatrices d'origine maghrébine, j'avais déja évoqué cette façon qu'ont les hommes blancs de faire d'une pierre 2 coups.

On comprend surtout que la volonté de parité affichée par N Sarkozy en 2007 n'était que de façade et que c'est à tort que l'Observatoire de la Parité s'en était réjoui par le communiqué suivant :

"Lorsqu’il était candidat, Nicolas SARKOZY s’était engagé à constituer un Gouvernement restreint de quinze ministres et d’y imposer la parité. En tant que rapporteure générale de l’Observatoire de la parité, la députée Marie-Jo ZIMMERMANN se réjouit donc de ce qu’une fois élu, les engagements aient été tenus puisque parmi les quinze ministres, il y a sept femmes.

Il s’agit là d’une consécration des progrès de la parité, lesquels s’étaient surtout traduits jusqu’à présent par des avancées au sein des assemblées délibératives (Parlement, conseils régionaux…). Dorénavant, c’est au niveau de l’exercice du pouvoir exécutif avec d’importantes responsabilités de gestion que les femmes vont occuper leur juste place.

Ainsi, petit à petit, la France rattrape son retard par rapport aux autres pays développés... ."

Les réponses du candidat Sarkozy à ce même observatoire semblaient pourtant claires :

Il disait : "Je suis convaincu qu’en 2007, un gouvernement ne peut qu’être paritaire.".

Il disait " Il va de soi que l’un ou l’une des ministres sera en charge des droits des femmes et de l’égalité entre les hommes et les femmes." Or, le dernier communiqué de l'Observatoire de la Parité note que "D’un point de vue plus qualitatif, l’Observatoire de la parité rappelle, comme en 2007, que les intitulés des ministères ne permettent pas d’identifier qui est en charge des questions d’égalité entre les femmes et les hommes."

La démonstration est faite aujourd'hui que la Parité ne figure pas dans les préoccupations du Président de la République et je me demande bien d'ailleurs si il est des hommes au pouvoir qui s'y intéressent.

__

Pour la bonne tenue de la discussion, Je préviens dès à présent que je supprimerai les éventuels commentaires qui citeront Rachida Dati ou Margaret Tatcher au motif qu'elles sont la preuve vivantes que les femmes ne sont pas toutes compétentes, ni différentes des hommes.!

25/06/2009

La parité au gouvernement ? on n'avance pas on recule

Pas le temps de faire un billet sur le recul de la parité au gouvernement, même les Mâles fêteurs l'on remarqué.

Toutes les infos chez Fanchon, Du rose dans le gris, Joe, Nicolas et notamment un communiqué de l'observatoire de la parité. De quoi quand même se décourager !

18/06/2009

Essayons d'être influent(e)s

parite_aux_regionales.jpgLa semaine dernière de nombreux blogueurs se demandaient si les blogs avaient une influence sur la politique. La réponse semble être plutôt négative, c'est ce que pense Luc Mandret .

Il y a pourtant un sujet qui mérite une mobilisation et c'est maintenant qu'il faut en parler.

Les candidats à la Présidentielle se bousculent au portillon, pourtant avant, bien avant il y a les élections régionales. Je suppose que dans les état-majors locaux et nationaux on y pense.

On votera, je le rappelle, pour des listes qui seront obligatoirement paritaires. Autant d'hommes que de femmes candidats donc. Pourtant aujourd'hui seules 2 régions sont actuellement présidées par des femmes.

Alors, pour que ne se reproduisent pas ce qui s'est passé pour les listes Européennes, c'est à dire des listes majoritairement conduites par des hommes bloguons pour dire qu'il serait temps que les partis proposent enfin autant de femmes que d'hommes en têtes listes.

C'est ce qu'ont déja fait les militants socialistes de La rénovitude, ils ont calculé qu'en 2010 5 présidents de région auront fait 2 mandats consécutifs et que le PS doit proposer des têtes de listes féminine dans ces régions.

Tous les partis sont concernés.

Ont déja buzzé :

- du rose dans le gris - MHF - Fanchon - Dedalus

08/06/2009

Elections européennes : il n'y a pas que des surprises

Il est un résultat qui était prévisible sans sondages.

72 élus, 40 hommes, 32 femmes. soit 44,5% de femmes.

Vous allez dire que je chipote et que la stricte parité était impossible puisque ce sont les votes qui décident du nombre d'élus.

Certes! mais pour une fois ça aurait pu se faire dans l'autre sens, puisque comme tous les scrutins de listes en France celles-ci doivent être obligatoirement paritaires et alterner les sexes. Sauf qu'il y avait davantage de listes conduites par un homme.

Qu'on ne me dise pas, comme c'est souvent le cas, qu'il est plus difficile de trouver des femmes et blabla, parcequ'en l'occurence il y avait exactement le même nombre de candidats hommes et femmes.

Le détail :

  • Europe Ecologie: 8 Femmes et 6 hommes
  • UMP: 14 Hommes et 11 femmes
  • Modem: 3 Femmes et 3 Hommes
  • PS : 6 Femmes et 8 Hommes (et qu'on ne compte pas sur moi pour m'apitoyer sur le sort de Benoit Hamon),
  • FN : 2 Hommes et 1 Femme
  • Front de gauche 1 Femme et 3Homme
  • Libertas :1 Homme
  • divers gauche : 1 Homme

Et la répartition hommes/femmes par pays du parlement élu en 2004. La nouvelle composition ne sera donnée qu'après installation du parlement en juillet.(d'après Toute l'Europe.fr)les_femmes_au_sein_du_parlement_europeen.JPG

06/06/2009

Les idées voilées d'Obama

Le discours d'Obama au Caire a suscité beaucoup de commentaires, notamment pour ses propos sur le port du voile.

Voici ce qu'il en a dit exactement (traduction en français sur le site officiel de la Maison blanche) :

EGYPT Obama*"C’est pour cette raison que chaque État de notre union compte au moins une mosquée et qu’on en dénombre plus de mille deux cents sur notre territoire. C’est pour cette raison que le gouvernement des États-Unis a recours aux tribunaux pour protéger le droit des femmes et des filles à porter le hijab et pour punir ceux qui leur contesteraient ce droit. (Applaudissements).

  • La liberté de religion joue un rôle crucial pour permettre aux gens de vivre en harmonie. Nous devons toujours examiner les façons dont nous la protégeons.
  • (...)
  • De même, il importe que les pays occidentaux évitent d’empêcher les musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, par exemple, en dictant ce qu’une musulmane devrait porter. En un mot, nous ne pouvons pas déguiser l’hostilité envers la religion sous couvert de libéralisme.

Il est vrai qu'il a également dit :

  • "la sixième question dont je veux parler porte sur les droits des femmes.
  • (Applaudissements) Je sais – je sais, et vous pouvez le voir d’après ce public - que cette question suscite un sain débat. Je rejette l’opinion de certains selon laquelle une femme qui choisit de se couvrir la tête est d’une façon ou d’une autre moins égale, mais j’ai la conviction qu’une femme que l’on prive d’éducation est privée d’égalité. (Applaudissements) Et ce n’est pas une coïncidence si les pays dans lesquels les femmes reçoivent une bonne éducation connaissent bien plus probablement la prospérité.
  • Je tiens à préciser une chose : les questions relatives à l’égalité des femmes ne sont absolument pas un sujet qui concerne uniquement l’Islam. En Turquie, au Pakistan, au Bangladesh et en Indonésie, nous avons vu des pays à majorité musulmane élire une femme à leur tête, tandis que la lutte pour l’égalité des femmes continue dans beaucoup d’aspects de la vie américaine, et dans les pays du monde entier.
  • Je suis convaincu que nos filles peuvent offrir une contribution à la société tout aussi importante que nos fils (Applaudissements)et que notre prospérité commune sera favorisée si nous utilisons les talents de toute l’humanité, hommes et femmes. Je ne crois pas que les femmes doivent faire les mêmes choix que les hommes pour assurer leur égalité, et je respecte celles qui choisissent de suivre un rôle traditionnel. Mais cela devrait être leur choix. C’est pour cela que les États-Unis oeuvreront en partenariat avec tout pays à majorité musulmane pour améliorer l’alphabétisation des filles. Nous aiderons aussi les jeunes femmes à faire la transition de l’école au monde du travail par l’intermédiaire du microfinancement qui permet aux gens de réaliser leurs rêves." (Applaudissements)
  • et comme d'habitude il a terminé son discours par ces mots, "Je vous remercie et que la paix de Dieu soit avec vous."

Vous avez du le remarquer, je n'ai encore jamais parlé ici du port du voile. c'est un sujet que je trouve d'une infinie complexité et, si je suis une laïque convaincue , je respecte toutes les croyances religieuses.

Pourtant , que Barack Obama interpelle les pays occidentaux en les accusant, précisément sur le sujet du voile, d'empêcher les musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent m'inquiète profondément et je trouve heureux que le quay d'Orsay ait réagi rapidement "«On ne se sent pas particulièrement concerné par cet élément particulier du discours (car) nous respectons tout à fait la liberté de culte, la liberté vestimentaire. Il y a un espace, lié à notre histoire, à la Constitution française et au fonctionnement de la France, pour lequel nous considérons que la neutralité doit s'appliquer».

Le discours de Barack Obama est une exhortation à la Paix, et il semble que les USA soient disposés à s'impliquer fortement, quitte à céder du terrain sur un sujet extrêmement important celui de la place des femmes. Car ce sont bien évidemment des hommes qui vont engager d'éventuelles négociations diplomatiques.

Considérer le voile comme une question religieuse est une erreur, s'il s'agissait de cela le port d'un foulard cachant les cheveux ne me dérangerait pas, comme ne me dérangent pas la vue d'une kippa ou d'une croix portée en bijou.

De la même façon que n'ont rien à voir avec son Dieu les arguments de l'église catholique pour interdire la prêtrise aux femmes. Il n'y a que du social la dedans, rien de religieux.

Les Dieux ont bon dos. Les religions ont toujours façonné les sociétés avec des dictats d'inspiration soi-disant divine dans le but notamment d'asseoir leur pouvoir. Et toutes les religions ont érigé le mépris des femmes en dogme. Il conviendrait donc de faire la différence entre ce qui est une pratique religieuse par exemple se couvrir la tête à certains moments par respect pour le Créateur et ce qui n'a rien à voir comme par exemple enfermer les femmes dans leurs vêtements ou à la maison. Alors arrêtons de parler de liberté de religion puisque ce n'est pas ça qu'il s'agit.

La vue dans le métro de certains voiles qui descendent jusqu'aux pieds, de mains gantées et même de burkas qui cachent le visage me mettent très mal à l'aise car ils expriment une certaine conception de la femme. Une femme tentatrice, et dangereuse, dont la vision pourrait susciter du désir chez les hommes et donc les détourner de leur chemin. A cela s'ajoute, pour les femmes mariées, le risque suprême d'un éventuel adultère.

De nombreuses femmes revendiquent le droit de porter ce voile, au motif qu'il s'agit pour elles de signifier un engagement religieux, mais ne s'agit il pas du même raisonnement qui fait que 67,9% des femmes algériennes acceptent que leurs maris les battent ?

Sur ce blog, je milite pour les femmes ne soient plus traitées de "sales putes" dans l'indifférence générale, pour que les violences conjugales soient débanalisées, ce n'est pas pour accepter, sous quelque prétexte que ce soit, de voir les femmes considérées comme la propriété des hommes et leur liberté de mouvement entravée par des vêtements.

Edit : c'est bien Hillary Clinton sur la photo. la preuve qu'il ne s'agit pas que de religion, mais bien de codes sociaux. Hillary Clinton n'est pas musulmane que je sache

28/05/2009

1983-2009 Quand l'histoire se répète

Un article de Chloé Leprince sur Rue 89 m'a amenée à faire quelques recherches. Non pas sur la campagne contre le viol qui en est le sujet principal mais sur une loi antisexiste qui aurait été votée en 1983.

A l'époque, au journal de 20H Yvette Roudy faisait preuve d'un bel optimisme en annonçant que son projet de loi antisexiste ( point par point calqué sur la loi anti raciste de 1972) qui autorisait notamment les poursuites pour toute atteinte à l'image de la femme et de sa dignité aurait un fort effet dissuasif, comme cela avait été le cas pour la loi antiraciste.

Mais que se passa-t-il réellement ?

En réalité cette loi n'a jamais été présentée à l'Assemblée nationale. .

Parceque, cela va vous étonner ,

(je reprends ici le texte de Gisèle Halimi)

" une levée de boucliers d’une extrême violence met les féministes en accusation. Accusations de censure, de puritanisme, de retour à l’ordre moral. Vous l’avez compris, la publicité, principalement, qui entend déployer en toute impunité ses panneaux indignes, a mal au fric. Donc elle se bat, vitupère, diffame, créé un barrage rendu insurmontable par l’adhésion quasi unanime des médias. Tout est bien lié. La ministre des Droits des femmes, dénoncée comme « l’ayatollah Roudy » voudrait instaurer une « police des fantasmes » « tuer l’érotisme ».

(...)

Simone de Beauvoir ne s’y est pas trompée. Elle monte au créneau. Dans son article La femme, la pub et la haine, elle dénonce « cette petite minorité de profiteurs, enragés comme des chiens à qui on menacerait de retirer leur os : ils sont soutenus par de nombreux journaux car ils vivent en grande partie de la publicité ». Elle explique très justement qu’une telle loi accorderait aux femmes qui se sentiraient agressées « un pouvoir de contestation » et non de censure. Et comme en toute démocratie, les juges trancheraient.

La loi antiraciste a proscrit les affiches du Noir débonnaire s’extasiant sur son « Y’a bon Banania ». Pourquoi pas celle de la femme chienne vantant les collants Dim ?

(...)

Le pouvoir politique, toujours masculin à 90%, refuse le débat pour une nouvelle loi antisexiste.(...) Donc après l’enregistrement sous le numéro 1383 à l’Assemblée Nationale du projet de loi antisexiste, il restait à l’inscrire à l’ordre du jour pour qu’il fût débattu et soumis au vote.

Que croyez-vous qu’il arriva ? François Mitterrand torpilla. En catimini, bien sûr. Il fit savoir qu’aucune urgence n’exigeait que les parlementaires s’attelassent à l’œuvre. Qui décide de l’ordre du jour à l’Assemblée Nationale ? La conférence des Présidents. Majorité absolue : celle du gouvernement et de l’Elysée. Donc, en 1983, François Mitterrand parle à François Mitterrand. Et obtient gain de cause. Le projet ne fut donc jamais discuté à l’Assemblée Nationale."

PS : Si quelqu'un dispose de l'article de Simone de Beauvoir (Le monde 4 mai 1983) je suis preneuse..

Les jeunes pontifiants du PS

70% des chercheurs sont des hommes.

Mais ce ne sont pas les jeunes du PS à qui ça pose question. Ceux-ci ont organisé des auditions sur l'enseignement supérieur et la recherche, (avec les verts et le PC ?) et invité pour cela diverses personnalités.

6 vidéos sur daylimotion. Que des hommes invités, et surtout, parmi les étudiants et futurs chercheurs qui débattent je ne vois également que des hommes.

Alors vous comprendrez que quand on me dit que les choses sont réglées et que les jeunes femmes arrivent en masse dans les postes importants, j'ai du mal à le croire.

Ils ont d'ailleurs bien choisi le lieu de l'une de leur table ronde. Devant ce tableau :

ps_jeunes_chercheurs.JPG

23/04/2009

Une certaine conception de la parité

Les listes pour les élections européennes sont, en France, obligatoirement paritaires. Un homme/une femme/un homme/une femme etc..... Et c'est bien plutôt dans cet ordre là que l'UMP a envisagé les choses.

candidats_UMP_aux_europeennes.jpg

Dans les autres partis les têtes de listes sont ainsi réparties :

(les partis n'ont pas tous constitué leurs listes pour l'Outre-Mer)

  • UMP:6 hommes/ 3 femmes
  • PS : 5 hommes/ 3 femmes
  • LO : 2 hommes/ 5 femmes
  • NPA: 4 hommes/ 3 femmes
  • Front de gauche : 4 hommes/ 3 femmes
  • Europe écologie : 5 hommes/ 4 femmes
  • Modem : 4 hommes/ 3 femmes
  • Debout la République : 6 hommes/ 1 femme
  • Libertas 6 hommes/ 2 femmes
  • Front national : 6 hommes/ 2 femmes

Total : 55 hommes/ 32 femmes

Pour que notre représentation au parlement européen soit vraiment paritaire il faudrait donc qu'un nombre pair de candidats soit élu sur chaque liste. Comme il est peut probable que ce soit le cas, et dans la mesure où le nombre d'élus sur chaque liste sera assez faible (de l'ordre de 3 ou 4 maximum) on peut d'ores et déja prédire qu'il y aura significativement plus d'hommes que de femmes.

Etonnant non ?

04/04/2009

Sans commentaires

Le G20

G20_avril_2009.jpg

L'OTAN

La photo officielle

et pendant ce temps

OTAN_4_avril_2009_epouses.jpg

Photo AFP

02/03/2009

Le bal des acteurs

Ils n'ont pas besoin de se mettre nus pour gagner beaucoup plus d'argent que les actrices. La première, avec 1,4 millions d'Euros n'est qu'en 8eme position.

A lire également cet excellent billet à propos d'une petite phrase de Martine Aubry sur Benoit Hamon. Sophie a raison, c'eût été impensable il y a encore peu (par contre il est faux de dire que le Ps est dominé par les femmes, tous les postes importants, à part celui de N°1 sont occupés par des hommes).

27/02/2009

Les sénateurs aiment leurs épouses, leurs filles, leurs mères et leurs chiennes mais pas les femmes

L'observatoire de la parité est une institution tout ce qu'il y a de plus sérieux. Crée par décret en 1995, ses avis sont diffusés sous le sceau du 1er ministre.t_droppedImage.jpg

Il a publié la semaine dernière un communiqué de presse tout à fait édifiant " Le sénat fait barrage à l'égalité entre les femmes et les hommes"

Alors que l’Assemblée nationale a adopté le 27 janvier dernier un amendement au projet de loi organique relatif à l’application des articles 34-1, 39 et 44 de la Constitution prévoyant que le dépôt d'un projet de loi soit devait être accompagné d'une étude d'impact évaluant les conséquences en termes d’égalité entre les femmes et les hommes, le Sénat a refusé le 18 février d’adopter cette disposition.

De telles études permettraient par exemple de s'apercevoir que les lois qui rallongent la durée du travail (que ce soit la loi TEPA sur les heures supplémentaires ou l'élargissement des 35H pour les cadres) contribueront à creuser l'écart des salaires hommes/femmes puisque pour l'instant les femmes consacrent davantage de temps à la vie familiale et aux taches domestiques.

Mais le Sénat n'en a cure. Déjà en 2003 ses positions sur le mode de scrutin aux élections sénatoriales entrainaient de facto une limitation de la parité en son sein.

J'en profite pour rappeler que cette institution avait organisé en juin un colloque intitulé "Le parlement miroir de la société française" sans inviter aucune femme à la tribune. Et c'est un Sénateur qui n'avait pas hésité à déclarer aux femmes de la barbe venue se moquer d'eux "j'ai une excuse, je suis marié avec une femme, ce qui est encore assez fréquent, j'ai 4 filles, et donc une mère et quand j'ai un chien c'est une chienne " (si vous ne l'avez pas encore vue la vidéo est sur youtube)

Du rose dans le gris en parle aussi

dessin Marianne

14/02/2009

Raccourcir le congé parental ?

homme_bebe.jpgJ'ai lu avec attention le discours de notre Président concernant la politique familiale. et, à la différence de mes amies des femmes engagées j'y ai trouvé des choses intéressantes.

Le point le plus important, celui qui pour l'instant n'a guère était relevé par les médias est celui du financement de la politique de la famille, prélevé essentiellement sur les revenus du travail sous forme de cotisations sociales. Cela signifie par exemple que ni les retraités, ni les revenus liés au patrimoine ne cotisent pour les familles. Est-ce juste ? j'aurais tendance à penser que non. Le débat est ancien et récurrent. Le problème avec Nicolas Sarkozy c'est que si il semble désormais toujours prêt à supprimer des prélèvements obligatoires, il ne propose rien pour les remplacer (cf l'annonce récente de la suppression de la taxe professionnelle). D'où la réaction du Président de la CNAF inquiet du devenir de la politique familiale.

Concernant les annonces relatives à la garde des enfants Nicolas Sarkozy est dans la droite ligne des préconisations du Conseil de l'Union Européenne, qui a récemment rappelé que l'égalité entre les femmes et les hommes constitue un principe fondamental de l'Union européenne et indiqué qu'elles étaient les pistes de réflexion et les mesures à prendre. Une partie de celles-ci relèvent de la conciliation vie professionnelle/vie familiale.

Créer 200 000 places d'accueil c'est ambitieux (mais insuffisant le déficit étant estimé entre 200 000 et 400 000 places d'après le rapport Tabarot), et l'on sait que c'est un point essentiel, que si les femmes renoncent à leur métier ou adoptent des temps partiels, c’est avant tout, par manque de structures d’accueil.

Aider les parents qui ont cessé leur activité sur une longue durée pour s'occuper de leur emploi en leur offrant des formations particulières ou un accompagnement c'est utile, parcequ'il apparait que l'"employabilité" des personnes diminue après plusieurs années d'arrêt et N Sarkozy n'a pas tort lorsqu'il dit "qu’un congé parental de longue durée, c’est une rupture dans un parcours professionnel, qui peut se traduire par une diminution des chances de progresser dans la carrière,d’obtenir un meilleur salaire ou de retrouver un emploi"

Lorsque je lis "La maternité est une formidable aventure humaine, ce n’est pas une sanction. L’arrêt de travail ne doit plus être une solution par défaut pour les familles. Il ne peut plus être le mode de garde des jeunes enfants auquel on doit se résigner parce que l’on n’a pas le choix. Moi, je souhaite que l’on ait une réflexion sur l’évolution du congé parental. Ce n’est pas un sujet tabou, il faut que l’on en parle. L’intérêt des femmes, parfois sans qualification, celui de leurs enfants, comme celui de notre société,c’est de mettre en place les conditions de leur retour à l’emploi. Je souhaite que l’on travaille à la mise en place d’un congé plus court (...) Parfois pour les familles, c’est un problème, parce qu’un congé parental c’est un salaire en moins et donc c’est le pouvoir d’achat qui diminue."

je me pose une question : est ce que la possibilité pour les salariés de prendre un congé sans solde de 3 ans est également dans le collimateur ? et surtout j'entends un discours idéologique.

Un discours idéologique :

- qui est un remake du "travailler plus pour gagner plus"

- qui considère que s'occuper des enfants c'est ne rien faire (il a dit ceci "Je ne veux plus entendre : "je ne travaille pas, je ne fais rien, j’élève mes trois enfants"")

- qui ne prend en compte qu'une partie des parents. Qui prend massivement des congés parentaux ? des femmes, les hommes restent très minoritaires et surtout des femmes qui lorsqu'elles comparent ce qui leur reste à la fin du moins après avoir travaillé, payé la garde des enfants, les frais de transports etc... s'aperçoivent que le meilleur choix d'un point de vue économique est celui de rester à la maison. Rappelons que la prestation est de 552€. Ce choix n'existe donc pas pour toutes les femmes (ou les hommes) qui élèvent seules leurs enfants , ni pour celles dont le salaire est très supérieur. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui explique pourquoi si peu d'hommes bénéficient de ce congé, leur salaire est généralement le plus élevé du ménage (je dis généralement, ce n'est pas toujours le cas évidemment).

- qui ne se préoccupe pas des femmes qualifiées ou très qualifiées qui souhaitent mener une carrière tout en prenant du temps pour leurs enfants (et pas seulement 5 jours)

- qui ne tient pas compte de"la formidable aventure humaine qu'est la maternité " (la paternité ne serait-elle pas une formidable aventure humaine ?). S'arrêter de travailler n'est pas toujours un choix par défaut . Les parents ont envie de s'occuper de leur enfants, y compris les pères, toutes les enquêtes le montrent et choisir de s'arrêter 1, 2 ou 3 ans n'est pas qu'un calcul économique c'est également un choix que font les parents parce qu'il a du sens pour eux.

Alors préconiser la réduction du congé parental c'est prendre la question par le petit bout de la lorgnette. Les parents qui s'arrêtent de travailler pour s'occuper de leur enfants doivent effectivement être aidées lors de leur retour à l'emploi, mais une politique de conciliation vie privée/vie familiale ce serait !

  • - un congé maternité/paternité beaucoup plus long que l'actuel congé maternité qui compense réellement la perte de revenue (en Suède il peut être de 16 mois indemnisé à 80% du salaire)
  • - un congé partagé entre le père et la mère lorsque les 2 sont présents. Seule solution pour que les femmes ne soient pas pénalisées dans leur carrière par rapport à leurs collègues masculins
  • - davantage de considération pour toutes ces activités, ou ces métiers, qui consistent à s'occuper des enfants.
  • - une prise de conscience plus forte de la part des employeurs des problématiques liées aux temps.

C'est un sujet qui mobilise le femmes engagées, avec, comme toujours des points de vues variés : CC, Hypos, Ms Clooney,, Trublyonne, Nelly, Laure,

à lire absolument la poule pondeuse

ça buzze aussi chez Sarkofrance, Marc Vasseur,

02/02/2009

Brice Hortefeux préfère s'entourer d'hommes

inauguration-foire.jpgNomination au cabinet du ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville, journal officiel du 30 janvier 2009

Vous remarquerez que si il n'y a que 4 femmes sur 13 nominations, il y en quand même une qui est chef : chef du secrétariat particulier.

  • Conseiller, responsable du pôle « ville »: M. Jacques Michelot,
  • Conseiller au pôle « travail »: M. Franck Morel,
  • Conseillère « personnes âgées, parité et questions médico-sociales » au pôle « solidarité » : Mme Elisabeth Tomé,
  • Conseiller « famille » au pôle « solidarité » :M. Christophe Tissot,
  • Conseiller technique :M. Jérôme Letier,
  • Conseiller technique :M. Jean-Marc Galland, .
  • Conseiller technique au pôle « travail » :M. Laurent Caillot,
  • Conseiller technique au pôle « travail » :M. Bruno Dupuis,
  • Conseiller technique au pôle « solidarité » :M. Reynold de la Boutetiere,
  • Conseillère technique au pôle « solidarité » :Mme Caroline Bachschmidt,
  • Conseillère technique pour les relations avec le Parlement :Mme Elsa Hervy.
  • Conseillère, chef du secrétariat particulier :Mme Martine Lucas.
  • Chargé de mission :M. Jérôme Tomasini.

- page 3 de 5 -