Mot-clé - womens forum

Fil des billets - Fil des commentaires

11/10/2010

Women's forum 2010

Comme l'an passé j'ai demandé, et reçu , une accréditation pour le Women's forum qui se tient cette semaine à Deauville.

Pour sa sixième édition, le Women’s Forum for the Economy and Societyrassemblera du 14 au 16 octobre les femmes dirigeantes et leaders d’opinion du monde entier autour du slogan : « Change : make it happen ».

J'espère cette année revenir avec quelques interviews.

En attendant vous pouvez regarder celle d'Aude de Thuin par David Abiker;



Aude de Thuin : les filles n'osent pas
envoyé par Cadremploi. - L'info internationale vidéo.

18/10/2009

Women's forum

Verom_womens_forum.JPG

Hier j'ai quitté Deauville très joyeuse. La tête pleine des rencontres que j'y ai faites, et dont je sais que certaines auront une suite.

J'ai mesuré au cours de ces 3 jours combien les femmes présentes étaient déterminées à prendre leur place dans la construction du monde, combien le fait d'être ensemble nous rendait fortes. Il y a été question de développement durable, de nouvelles technologies, de management, les femmes font désormais entendre leur voix à coté de celles des hommes, juste parcequ'il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement.

Vous pouvez retrouver des  extrait de l'intervention de Brigitte Grésy sur le blog Chroniques de ma banlieue, et encore plus de vidéos (en anglais) sur  Les nouvelles news

Et comme sur le chemin du retour, j'ai entendu à la radio que la manif pour les droits des femmes réunissait plusieurs milliers de personnes, que la plupart des médias en ont fait un compte rendu à la hauteur de l'importance qu'elle mérite j'ai pensé que décidément quelque chose bougeait.

Premières photos chez Emelire,  je suppose qu'il y en aura d'autres


(Dessin Verom)

16/10/2009

Women's forum J2

Entendu aujourd'hui au cours d'une table ronde à laquelle participaient Beth Brooks USA, Brigitte Grésy France, Ndidi Nwuneli Nigeria, Melanne Verveer USA

-  de toute façon, partout, nous représentons la moitié des votants

- en réalité l'accès aux postes élevés se fait par cooptation, et la cooptation est une politique de quotas qui ne dit pas son nom. Remplaçons la cooptation par des quotas transparents et provisoires

- le prochain combat sera de faire venir les hommes sur notre terrain. Il est important de travailler sur la perception qu'ont les hommes du monde du travail

- les hommes commencent à se dire que l'investissement dans la vie privée est aussi une valeur.

- une femme qui a de l'empathie est considérée comme trop douce pour être manager, une femme qui a de la force est considérée comme arrogante.

- la Norvège est passé de 7% de femmes dans les conseils d'administration des entreprises en 2003 à 40% en 2008, avec une loi qui prévoyait la dissolution des entreprises qui ne la respecteraient pas. Mais tout n'est pas réglé car aujourd'hui certaines femmes ont 10 mandats, il reste à faire progresser un vivier.

Women's forum en direct

Vérom est une jeune dessinatrice dont le métier consiste à mettre en image les réunions, les séminaires auxquels elle assiste. Les entreprises la payent pour cela : donner une autre vision des choses.

Ici elle dessine une grande fresque, qu'elle complète au fur et à mesure

C'est pertinent et drôle

Women's forum J1

La première chose qui m'a frappée en entrant c'est la diversité des âges et des tenues. Habituellement dans ce genre de palais des congrés on ne croise que des clones : costumes sombres, cheveux courts (ou pas de cheveux), seule touche de couleur : les cravates. Ici aussi le sombre domine, les vêtements d'été ont réintégrés les placards, mais on voit des jupes, des pantalons, des pulls, des chemisiers, des vestes, des cheveux longs, courts. La seconde chose que j'ai  remarquée  en me frayant un passage dans la foule ce sont les parfums .

Difficile de faire un compte rendu, les interventions se succèdent, entrecoupées de "networking break" des moments pendant lesquel ont lieu des présentations mais qui sont surtout réservés aux rencontres.

Quelques moments choisis :

-Le PDG de Renault Nissan m'a agacée en disant que "chaque homme a une mère, peut être une femme, des filles, des soeurs . En fait on est dominé par les femmes(sic).(...) Alors si vous voulez participer au changement ne laissez pas vos filles se rendre victimes de ségrégation."

mais allez savoir pourquoi j'ai applaudi quand Fadela Amara nous a parlé d'une des ses amis qui se plaignait de devoir  toujours faire le ménage " parceque son homme ne sait pas le faire". Fadela ça l'énerve ce genre de remarque, et elle connait la solution qui est simple : son amie n'a qu'à rien faire et aller se promener. Le monsieur finira bien par ranger ses chaussettes. Elle a raison.

- la Ministre des affaires étrangères du Libéria, pays qui a vécu une période de violents conflits nous a raconté que, sous l'égide de l'ONU, plusieurs pays avait installé des unités militaires pour aider  la transition vers la démocratie. L'Inde avait envoyé une unité composée de femmes. Elle nous dit combien ce fut important, pour les femmes du Liberia qui, comme toujours dans les conflits, avaient connu les viols massifs. Elles se sentaient davantage rassurées par des femmes. Surtout cela  donné envie à certaines d'entrer dans la police et les a toutes  aidées à comprendre qu'elles ne devaient pas rester victimes de la situation politique mais devenir actrices du changement..

- en fin de soirée une chairwoman  d'Afrique du Sud, qui dirige une entreprise de plus de 2 000 salariés, avec laquelle j'avais échangé quelques phrases, m'a donné sa carte de visite. J'ai hésité du coup à lui donner la mienne, parceque blogueuse....

Pour un compte rendu plus complet, en image et en musique vous pouvez voir sur Maviepro

06/10/2009

Les partis politiques qui ne se préoccupent pas de parité ont tort

Dans la perspective de la journée internationale des femmes du 8 mars 2009, le Women’s Forum avait mené avec l’IFOP une étude d’opinion auprès de 1 000 femmes françaises et allemandes sur la place des femmes, leur nombre et ce qu’elles apportent dans la vie politique de leur pays.

Il en ressort que les femmes considèrent leur nombre en politique encore largement insuffisant

  • - 58% des personnes interrogées jugent satisfaisante la place des femmes dans la vie politique nationale. Néanmoins, seules 9% d’entre elles la jugent « tout à fait satisfaisante », et les Allemandes sont plus satisfaites que les Françaises (61% contre 55%).

  • - Le clivage en termes d’âge est important : les femmes françaises âgées de moins de 25 ans déplorent plus que la moyenne le manque de place accordée aux femmes dans la vie politique hexagonale et se distingue en cela nettement des Allemandes de leur génération (81% sont satisfaites).

  •  - Venant nuancer l’évaluation somme toute bienveillante de la place du personnel féminin en politique, plus des trois quarts des Françaises (78%) et des Allemandes (76%) souhaitent voir leur nombre augmenter.

  • - Elles considèrent qu'une présence accrue des femmes en politique permettrait en premier lieu une meilleure prise en compte des femmes dans la société en général (33% en France et 38% en Allemagne). Au-delà de cette finalité, 60% des Françaises et 50% des Allemandes interrogées estiment que les femmes apporteraient un changement dans la sphère politique, et notamment pour renouveler le débat et mieux prendre en compte les préoccupations des citoyens.
N'a-t-on pas lu dernièrement que c'est avec le soutien des femmes qu'Angela Merkel a été élue ?


La 5ème édition du Women's Forum se tiendra
du 15 au 17 octobre 2009 à Deauville